Voiture électrique : ce système de charge permettrait de récupérer 160 km en 2 minutes

 

La start-up israélienne StoreDot travaille sur une batterie innovante, capable de récupérer 160 km d’autonomie en 2 minutes. Elle pourrait être lancée en 2024.

Charge électrique voiture
Source : CHUTTERSNAP sur Unsplash

Aujourd’hui, la voiture électrique rencontre un succès grandissant, c’est évidemment indéniable. Poussés par l’Union européenne et les pouvoirs publics, les constructeurs ont depuis quelques années très largement verdi leur gamme, et proposent désormais quasiment tous au moins un modèle zéro-émission. Mais si ces derniers séduisent de plus en plus, il reste encore certains obstacles pour de nombreux automobilistes.

Parmi eux, le temps de recharge, qui reste encore relativement long dans un certain nombre de cas. Des marques travaillent dur sur ce point et développent des modèles capables de remplir leur batterie de 10 à 80 % en seulement une trentaine de minutes, notamment du côté de chez Hyundai et Kia avec leur architecture de 800 volts.

Il n’empêche, cela ne concerne pas tous les conducteurs, pour qui la recharge peut encore être une petite contrainte. Mais cela pourrait bientôt être de l’histoire ancienne.

Une charge ultra-rapide

Basée en Israël et fondée en 2012, StoreDot est une start-up spécialisée dans le développement de batteries au lithium-ion à charge rapide. Soutenue par de grands noms de l’industrie, tels que Samsung Ventures, Daimler ou encore VinFast, l’entreprise vient tout juste de dévoiler sa feuille de route et annonce un projet très prometteur pour l’avenir de la voiture électrique, comme le relate AutoExpress.

En effet, la jeune firme travaille actuellement sur une nouvelle technologie, permettant de récupérer pas moins de 160 kilomètres d’autonomie en seulement cinq minutes de charge, et ce dès 2024. Une durée qui devrait descendre à trois minutes en 2028 avant d’arriver à seulement deux minutes à l’horizon 2032. Une évolution de taille pour le secteur, qui devrait convaincre de nombreux sceptiques. Même si la patience semble de mise au regard des échéances fixée.

L’avènement des batteries solides

Ce tour de force ne serait sans doute pas possible sans le développement des batteries solides, qui devraient arriver sur les premiers véhicules de série d’ici le début des années 2030. Possédant de nombreux avantages, cette technologie permettra d’offrir aux voitures qui en seront équipées une autonomie en hausse, ainsi qu’une charge plus rapide.

À vrai dire, de nombreux constructeurs travaillent déjà sur la question. C’est notamment le cas de Honda, Fisker ou encore Stellantis. Le groupe franco-italien, issu de la fusion de FCA et PSA, souligne en effet que ses premières batteries solides pourraient voir le jour d’ici à 2026.

Volvo est actuellement en train de tester une technologie innovante de recharge sans fil pour ses futurs modèles électriques.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles