Pour célébrer la sortie d’Endwalker, replongez sans plus attendre dans le monde de Final Fantasy XIV

 

MMORPG salué par la critique comme par ses joueurs, Final Fantasy XIV jouit aujourd'hui d'une excellente réputation grâce à son contenu et le soin apporté à son suivi. Un contenu qui va encore gagner en profondeur avec l'arrivée imminente de sa quatrième extension, Endwalker, qui vient clôturer un cycle débuté il y a huit ans. Le moment est venu de replonger en Éorzéa, et on vous explique pourquoi !

Pour célébrer la sortie d’Endwalker, replongez sans plus attendre dans le monde de Final Fantasy XIV

Depuis sa sortie en 2013 avec A Realm Reborn, et au fil de ses trois extensions, Final Fantasy XIV s’est peu à peu imposé comme l’une des valeurs sûres du MMORPG et, plus globalement, du jeu vidéo. Durant huit ans, Naoki Yoshida et ses équipes ont travaillé d’arrache-pied afin de proposer un jeu à la hauteur des attentes des joueurs et joueuses. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont réussi.

Aujourd’hui, Final Fantasy XIV regroupe près de 24 millions de joueurs actifs à travers le monde et possède l’une des communautés les plus actives et bienveillantes qui soit. Une ferveur qui ne se dément pas et qui devrait culminer avec la sortie prochaine d’Endwalker, la quatrième extension du jeu, qui vient marquer la fin d’une ère pour le MMO de Square-Enix.

Afin de préparer au mieux l’arrivée d’Endwalker, le temps est venu de (re-)plonger en Éorzéa. L’occasion pour nous de faire un petit point sur les atouts de Final Fantasy XIV et tout ce qui vous attend avec cette quatrième et dernière extension.

Final Fantasy XIV : un MMO salué par la critique, à raison

Un monde et une histoire incroyablement riches

À bien des égards, Final Fantasy XIV tranche avec la plupart des MMO classiques. C’est particulièrement vrai pour tout ce qui touche à son scénario, qui bénéficie depuis ses débuts d’un soin qui fait honneur à la longue tradition des Final Fantasy. Plongés en Hydaelyn, et plus précisément dans les contrées d’Éorzéa, une terre créée pour l’occasion sous la houlette de Naoki Yoshida (Directeur et Producteur de FF XIV) et ses camarades, les joueurs ont pu découvrir un monde en pleine reconstruction suite à un cataclysme.

Extension après extension, l’univers de Final Fantasy XIV s’est enrichi pour devenir aujourd’hui un monde extrêmement cohérent, vivant même. Chaque nouveau contenu, au-delà de développer une histoire riche en rebondissements (la guerre des dragons, la visite du premier reflet, etc.), a aussi permis aux joueurs de découvrir de nouvelles régions d’Hydaelyn et les peuples qui les habitent. Ces huit années ont aussi donné l’occasion aux joueurs de tisser des liens forts avec leurs compagnons des débuts, les Héritiers de la Septième Aube.

Pour célébrer la sortie d’Endwalker, replongez sans plus attendre dans le monde de Final Fantasy XIV

Si le monde de Final Fantasy XIV est une création originale, il ne renie pas pour autant son appartenance à la saga Final Fantasy. Les plus fins connaisseurs reconnaîtront ça et là des références au patrimoine commun de la série (Bahamut, les Chocobos, ce bon vieux Cid) ou à d’anciens épisodes, invoqués au gré des extensions comme Kefka (Final Fantasy VI) ou le Gold Saucer (Final Fantasy VII). Le jeu se nourrit aussi de nombreuses autres licences par le biais de collaborations, avec NieR ou Monster Hunter par exemple.

Races, jobs, donjons et activités : découvrez un contenu pléthorique

Pour accompagner cet univers très bien troussé, Final Fantasy XIV peut s’appuyer sur un gameplay solide, et surtout, une kyrielle de contenus. Et cela commence dès la création de personnage : entre les huit races jouables aux caractéristiques et avantages divers et les 18 Jobs aux gameplay uniques et variés, il y a de quoi y passer des heures.

Seul (grâce au système d’Adjuration permettant d’emmener des PNJ dans les donjons ou raids) ou à plusieurs avec d’autres joueurs, vous pourrez vous frotter à des dizaines et des dizaines d’activités. Car au-delà des quêtes principales, ce sont des heures de quêtes secondaires entièrement scénarisées qui vous attendent. Mais aussi des Donjons, des Raids ou encore des Défis permettant de prouver votre valeur.

Pour célébrer la sortie d’Endwalker, replongez sans plus attendre dans le monde de Final Fantasy XIV

Pour se détendre entre deux combats acharnés, Final Fantasy XIV propose une large variété d’activités plus tranquilles comme l’artisanat ou le housing (décoration d’un repaire bien à vous). De nombreux mini-jeux sont aussi à l’ordre du jour, entre course de Chocobos et Triple Triade (le très réussi jeu de cartes issu de Final Fantasy VIII).

Une version d’essai idéale pour découvrir Éorzéa

Savez-vous que le MMORPG acclamé par la critique Final Fantasy XIV possède une version d’essai gratuite ? Ce slogan, qui est désormais devenu une boutade et un meme largement repris par la communauté du jeu, constitue l’un des arguments-chocs de FF XIV.

Cette version d’essai permet en effet de découvrir, à son rythme puisqu’elle n’est pas limitée dans le temps, l’intégralité du contenu de base de Final Fantasy : A Realm Reborn, ainsi que de sa première extension Heavensward. L’occasion de faire grimper un personnage jusqu’au niveau 60 et d’explorer très largement les possibilités offertes par ce MMO.

Choix de la race et du Job, raids, donjons et autres activités annexes, l’intégralité des contenus proposés par A Realm Reborn et Heavensaward seront mis à votre disposition. Vous pourrez ainsi vous frotter à pas loin de 200 heures de contenu, ce qui est plus que suffisant pour vous laisser happer par la profondeur et la richesse de cet univers extrêmement bien ficelé.

Endwalker : une dernière extension en forme d’apothéose

Avec Endwalker, Final Fantasy XIV entame la fin d’un arc scénaristique. Après les évènements de Shadowbringer qui ont vu les joueurs découvrir et embrasser pleinement leur côté ténébreux afin de repousser le Déluge de Lumière, une nouvelle menace plane sur Éorzéa.

Venue du fin fond des âges, invoquée par le perfide Fandaniel, une apocalypse millénaire s’apprête à fondre sur le monde. Les Guerriers de la Lumière et leurs compagnons Héritiers de la Septième Aube vont donc devoir repartir au combat, afin de vaincre cette menace et possiblement le destin lui-même.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Reconnu pour la qualité de son scénario, Final Fantasy XIV s’apprête à livrer ici un dernier chapitre dantesque. Endwalker a en effet la lourde tâche de clore un cycle débuté en 2013 avec A Realm Reborn. Une histoire qui a gagné en profondeur au fil des extensions pour créer un récit complexe et prenant. Mais ce n’est pas tout, car cette extension a aussi la lourde tâche de préparer une nouvelle ère pour le MMO de Square-Enix.

Qui dit nouvelle extension dit aussi nouveau contenu. En plus des nouveaux raids, donjons et autres quêtes inhérents à ce nouveau chapitre, ce sont deux nouvelles classes qui font leur apparition. D’un côté, le Faucheur rejoint les rangs des DPS. Armé de faux, il devrait semer la mort avec classe dans les rangs ennemis. De l’autre, on trouvera le Sage, un soigneur à bouclier. Une classe qui privilégie les sorts de protection et la réduction de dégâts au soin pur.

Pour célébrer la sortie d’Endwalker, replongez sans plus attendre dans le monde de Final Fantasy XIV

Au rang des nouveautés, on pourra aussi trouver de toutes nouvelles destinations, comme la capitale en ruine de Garlemald, Radz-at-Han ou encore, plus étonnant, la Lune. Un lieu extrêmement mystérieux qui devrait jouer un rôle prépondérant dans les évènements de cet Endwalker.

Découvrez Endwalker en avance grâce son accès anticipé

Si la date de sortie officielle de Final Fantasy XIV : Endwalker est fixée au 7 décembre prochain, Square-Enix propose aux plus impatients de découvrir cette extension en avance grâce à un accès anticipé. Pour découvrir en avance le contenu d’Endwalker, rien de bien compliqué puisqu’il suffit de précommander cette extension. Rendez-vous ensuite le 3 décembre à partir de 10 heures (heure de Paris) pour l’ouverture des serveurs.

Final Fantasy XIV

Final Fantasy XIV // Source : Square Enix

En plus de cet accès anticipé, précommander Endwalker vous permettra d’obtenir deux objets inédits :

  • Une mascotte Palom Miniature : il s’agit d’un compagnon cosmétique à l’effigie du célèbre personnage de Final Fantasy IV, qui pourra vous accompagner dans vos pérégrinations ;
  • La boucle d’oreille Menphina : cet accessoire inspiré de la Lune vous octroie différents bonus de caractéristique en fonction du niveau de votre personnage. Il possède aussi une compétence qui vous permet d’augmenter de 30 % l’expérience gagnée en combat jusqu’au niveau 80. À noter qu’elle ne peut être équipée que par les disciples de la guerre ou de la magie.

Les derniers articles