Audi se lance également dans les trottinettes électriques… ou pas tout à fait. Son e-tron scooter est à mi-chemin entre le skate et la trottinette électrique.

L’automobiliste Audi connu pour ses voitures de luxe se penche lui aussi vers les nouveaux moyens de mobilité modernes. Alors que les trottinettes électriques s’enchaînent, elles ne se ressemblent pas toutes, et le constructeur allemand compte bien marquer les esprits.

Vous hésitez entre un skate électrique, à la manière des longboards Boosted, ou une trottinette électrique comme la surpopulaire Xiaomi Mi Scooter Pro ? Alors pourquoi pas avoir… les deux ! C’est en tout cas ce que semble être la pensée du constructeur.

Mi-skate, mi-trottinette, mimolette

Il vient en effet de présenter l’e-tron Scooter, un étrange engin à mi-chemin entre la trottinette et le skate. Son concept veut que l’utilisateur soit bien debout parallèle à la planche, mais conduise à l’aide d’une barre verticale.

L’idée pour Audi est de laisser les mains de l’utilisateur libres au maximum, afin que ce dernier puisse regarder aux alentours et faire des signaux de main aux conducteurs sur la route. Selon lui, l’engin se conduit comme si l’on surfait sur des vagues. Pas de panique : un frein hydraulique permet tout de même d’éviter les gros soucis.

Faisant un bon petit poids de 12 kilos tout de même, il est repliable sur lui-même et peut se transporter à la manière d’un caddie de courses. Audi promet une vitesse de pointe de 20 km/h, standard sur ce type de produits, pour une autonomie d’environ 20 kilomètres aidée par la récupération de l’énergie cinétique de l’engin : l’énergie produite par le freinage est récupérée et stockée par la batterie.

L’Audi e-tron Scooter est prévu pour une sortie à la fin de l’année 2020. Il sera vendu au prix de 2 000 euros environ, un tarif élevé pour une marque qui comme toujours fait dans le luxueux.