Finalement, c’est peut-être ça le futur : le vieillissant, voire obsolète, cadre photo numérique ne sera pas remplacé par un Google Smart Display mais par un hologramme. C’est le projet d’une équipe d’ingénieurs qui vient de lancer une campagne de financement participatif.


Vous vous souvenez des Google Smart Display ? Nous les attendons toujours. Pour patienter, la startup The Looking Glass développe plusieurs produits autour des technologies d’hologramme. L’idée est de restituer visuellement une image en trois dimensions. Pour le projet en cours de financement, il s’agit d’un écran en matériaux photoréfractifs.

Pour les créateurs 3D

Le projet “The Looking Glass” est disponible sur la plateforme Kickstarter. Cet objet produit 45 vues distinctes du modèle 3D et utilise une lentille lenticulaire pour afficher ces vues sous différents angles pour créer l’effet holographique.

Évidemment, cet objet n’est pas conçu pour les particuliers. La société prévoit que l’écran The Looking Glass sera utilisé par les artistes et les créateurs qui ont déjà besoin de travailler en 3D – les développeurs de jeux, les concepteurs de produits, les ingénieurs industriels et les architectes – pour avoir une nouvelle perspective sur leurs projets. Vous pourrez également connecter des périphériques tels que un Leap Motion, des contrôleurs Joy-Con de Nintendo ou d’autres appareils de contrôle de mouvement pour interagir avec vos images holographiques en temps réel.

L’appareil a besoin d’un ordinateur pour fonctionner dont les caractéristiques minimales sont un CPU Intel Core i5, 4 Go de RAM et une carte graphique Nvidia GTX 1060, sans oublier un port HDMI pour l’affichage et un port USB-C pour l’alimentation.

The Looking Glass prendra en charge les formats OBJ, FBX, STL et gLTF, et proposera un outil d’exportation pour envoyer directement des objets depuis le logiciel Maya. The Looking Glass fonctionnera également sur des outils qui permettront d’afficher en direct des objets à partir des logiciels Maya, Zbrush, Blender, Tinkercad et Solidworks. Notez que la société en charge du projet a déjà publié un kit de développement (SDK), HoloPlayer One SDK, pour faciliter la création de projets en trois dimensions.

Les premières commandes partiront dès décembre 2018, avec deux modèles disponibles : 8,9 pouces à 600 dollars (environ 513 euros) et 15,9 pouces à 3 000 dollars (environ 2 565 euros). Pour découvrir le projet Kickstarter, c’est par ici.