Mercedes, ou presque, se lâche avec ce van électrique doté d’un frigo et de deux ports de charge

 

Mercedes s'est associé au géant chinois BYD dans le cadre du développement d'un minivan électrique. Destiné pour le moment au marché chinois, son premier exemplaire vient tout juste de sortir des chaînes de production.

Si BYD fait tout juste son arrivée en Europe, alors que la firme chinoise présente sa gamme au Mondial de l’auto de Paris, cela fait déjà un petit bout de temps qu’elle travaille avec des marques européennes. En effet, depuis 2010, le géant chinois collabore avec Mercedes, dans le cadre d’une co-entreprise baptisée Denza. Plusieurs modèles avaient alors vu le jour, sans grand succès. À tel point que le constructeur à l’étoile avait décidé de lever le pied et de laisser le contrôle à BYD à 90 %. Si la marque allemande préfère se concentrer sur le développement de sa gamme EQ en Chine, elle ne jette pas l’éponge pour autant.

Un modèle inédit

Mercedes continue donc de travailler avec BYD, alors que la joint-venture créée par les deux partenaires a notamment engendré la naissance d’un tout nouveau minivan électrique, baptisé D9 MPV. Lancé en août dernier, celui-ci vient alors tout juste de sortir des lignes d’assemblage et débutera ses premières livraisons dans la foulée. Un concurrent au Zeekr 009 avec ses écrans dans les portières.

Selon le site CNEVPost, 10 000 exemplaires devraient avoir produits d’ici au mois de décembre. Co-développé par Mercedes, ce nouveau modèle n’en laisse pourtant rien paraître, adoptant un style bien particulier, voire même plutôt agressif. Long de 5,25 mètres, celui-ci affiche un empattement généreux de 3,11 mètres, tandis que quatre à sept personnes peuvent prendre place à bord. Comme l’explique Pandaily, les portes arrière peuvent être ouvertes à distance, jusqu’à huit mètres.

À l’intérieur, la présentation reste plutôt classique, alors que le minivan s’équipe d’un large écran tactile de 17,3 pouces, associé à un combiné numérique LCD, dont la diagonale n’a pas été communiquée. La voiture est également dotée d’un affichage tête-haute, ainsi que d’écrans installés derrière les sièges pour les passagers à l’arrière.

Ils sont au total sept à être répartis dans le poste de conduite, tandis que des caméras sont installés dans le véhicule, afin de surveiller les enfants ou de faire des réunions en visio comme l’explique Car News China. Le D9 MPV est aussi livré avec un mini réfrigérateur entre les sièges avant, des sièges ventilés, chauffants et massants ainsi qu’un système de recharge à induction.

En hybride rechargeable et électrique

Plusieurs versions de ce D9 MPV sont proposées aux clients, en hybride mais surtout en électrique. Cette dernière embarque une batterie BYD LFP (Blade) de 103 kW et revendique alors une autonomie de 620 kilomètres selon le cycle NEDC, bien plus optimiste que le WLTP.

Basé sur la plateforme e-Platform 3.0 de BYD, cette variante électrique est également équipée d’une pompe à chaleur, permettant de réduire la consommation d’énergie lorsque le chauffage est en fonctionnement. Seulement 15 minutes sont nécessaires pour récupérer 230 kilomètres, à une puissance de 166 kW.

Une performance que l’on doit notamment à la présence de deux ports de recharge, une première sur le marché. General Motors travaillerait également sur un dispositif similaire, mais celui-ci n’en est encore qu’au stade du brevet pour l’instant.

Il est également important de noter que le minivan est équipé d’un système de conduite autonome de niveau 2, qui fonctionne grâce à 24 capteurs répartis autour du véhicule, dont une douzaine de radars à ultrasons. Une fonction de stationnement sans intervention du conducteur serait également disponible, ainsi que le système « find my car », enregistrant automatiquement à localisation du véhicule lorsqu’il est stationné.

Prix et disponibilité

La version d’entrée de gamme, embarquant une motorisation hybride débute en Chine à partir de 329 800 yuans, soit environ 46 506 euros, tandis que la variante électrique oscille entre 389 800 (environ 54 967 euros) et 459 800 yuans (environ 64 838 euros). Pour le moment, ce minivan électrique n’est pas prévu pour l’Europe.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.