RD6 : un nouveau pickup électrique à moins de 30 000 euros avec 610 km d’autonomie

 

Radar Auto, une marque sous le giron du groupe chinois Geely (Volvo, Lotus, etc.), vient de lancer la production de son pick-up électrique RD6, un modèle vendu en Chine à moins de 26 000 euros.

Si à peu près tous les segments comptent sur un ou plusieurs modèles électriques dans la gamme des constructeurs, celui des pick-ups accuse un certain temps de retard. Leur gabarit et l’utilisation que les clients en ont sont des raisons évidentes du temps que cela peut prendre pour les électrifier, mais comme en témoigne le nouveau Ford F-150 Lightning ou le GMC Sierra EV, tous les constructeurs de pick-ups vont devoir s’y conformer.

Le pick-up électrique le moins cher du marché

Un petit nouveau va d’ailleurs arriver dans la galaxie des pick-ups électriques. Son nom ? Le RD6, un modèle de la marque Radar Auto. Cette marque n’est pas connue en Europe, et c’est plutôt normal pour le moment, puisqu’elle n’y est pas commercialisée. En revanche, le groupe qui la détient est, lui, plutôt connu, puisqu’il s’agit de Geely, qui détient des parts au capital de Mercedes, Volvo, Polestar ou encore Lotus.

Radar Auto vient donc de lancer les réservations de son RD6 pour la Chine, et le prix est particulièrement attractif puisque celui-ci débute à partir de 180 000 yuans (environ 26 000 euros), soit le prix d’une Peugeot e-208 chez nous en finition intermédiaire et bonus déduit. Attention toutefois, puisque les tarifs des voitures électriques entre la Chine et l’Europe sont très différents comme nous l’avons récemment étudié dans un article.

Jusqu’à 610 km d’autonomie

Malgré son prix réduit, le RD6 bénéficie de tous les attributs d’un vrai pick-up, à commencer par des dimensions généreuses. La voiture mesure 5,26 mètres de long, 1,90 mètre de large et fait 1,83 mètre de haut. Le Radar RD6 est basée sur la plateforme SEA (Sustainable Experience Architecture) de la Zeekr 001. Des configurations à deux ou quatre roues motrices sont annoncées.

Toutes les données techniques ne sont pas encore connues, mais nous savons d’ores et déjà que le RD6 est équipé d’un moteur électrique de 200 kW (272 ch) et est doté d’une capacité de charge rapide maximale de 120 kW lui permettant de récupérer 120 km d’autonomie en 15 minutes. Le 0 à 100 km réclame environ sept secondes.

Trois tailles de batteries seront proposées, même si elles n’ont pas été détaillées. Nous savons qu’il s’agira d’une batterie NCM (Ni55) qu’il y aura trois niveaux d’autonomie : 350 km pour la version de base, 550 km pour le modèle « standard range » et 610 km pour le dérivée « long range ». Ces autonomies ont été homologuées par le cycle chinois CLTC, l’équivalent moins strict de notre cycle mixte WLTP en Europe. Il convient donc de retirer environ 15 % d’autonomie pour retomber sur les valeurs européennes.

Le modèle est équipé de 12 aides à la conduite, dont le régulateur de vitesse adaptatif, l’avertissement de collision avant et l’avertissement de collision arrière. Il y a également une charge bidirectionnelle V2L d’une puissance maximale de 6 kW lui permettant de recharger d’autres objets (vélos électriques, trottinettes électriques…).

Ce pick-up, principalement orienté sur le côté loisir et un peu moins utilitaire, n’est pas encore prévu pour le marché européen. Mais son arrivée pourrait avoir lieu très prochainement, d’autant plus que ce type de modèle tout-terrain axé sur le loisir a le vent en poupe sur le Vieux Continent. Même si le prix ne sera certainement pas le même qu’en Chine, il devrait rester plus intéressant qu’un Ford F-150 Lightning ou qu’un Tesla Cybertruck.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.