YangWang U9 : l’une des voitures électriques les plus performantes au monde, et elle vient de Chine

 

Le constructeur chinois BYD vient d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle marque haut de gamme baptisée YangWang, et pour mettre en valeur cette nouvelle filiale, quoi de mieux qu'un modèle porte-étendard, qui vient se frotter aux modèles les plus puissants de Tesla ? Voici la YangWang U9.

Grosse surprise du côté de chez BYD aujourd’hui. Alors que le constructeur chinois tenait une conférence pour annoncer l’arrivée de sa nouvelle marque YangWang et de son premier modèle, un SUV ultra-luxueux baptisé YangWang U8, la firme en a également profité pour présenter un second modèle qui n’est autre qu’une supercar.

Avoir un modèle porte-étendard pour lancer une marque est une stratégie qui s’avère en général assez fructueuse. On a pu l’observer récemment avec l’arrivée de nombreuses supercars électriques. Lotus a présenté l’Evija pour signifier qu’il passait désormais au 100 % électrique, tandis que Pininfarina a fait de même avec la redoutable Battista.

Une nouvelle plateforme avec quatre moteurs électriques

Du côté des constructeurs chinois, nous n’avons pas forcément l’habitude d’une telle démonstration de force. Pourtant, BYD a frappé fort avec cette supercar 100 % électrique haute en couleur, mais aux caractéristiques techniques encore partiellement inconnues. BYD a présenté par la même occasion sa nouvelle plateforme appelée sobrement « e4 » et qui servira de base à tous les futurs modèles de la marque YangWang.

Ce sera, selon BYD, la première plateforme technologique chinoise avec une chaîne cinématique indépendante pour les quatre moteurs permettant un contrôle précis des quatre roues grâce à une technologie de contrôle vectoriel propre à chaque moteur électrique. BYD a d’ailleurs lancé sa présentation en faisant entrer le SUV U8 en mode « crab«  pour démontrer les capacités de cette technologie.

Des chiffres encore inconnus

BYD a aussi mis l’accent sur les performances pour son modèle U9, avec notamment un 0 à 100 km/h annoncé en moins de trois secondes. Mais le constructeur chinois a aussi rappelé que son modèle, malgré des performances étonnantes, a été développé autour d’une « structure extrêmement sûre ».

Le constructeur chinois explique que cette plateforme permet d’accueillir des groupes motopropulseurs dont la puissance cumulée peut atteindre jusqu’à 1 100 ch. Reste à savoir s’il s’agira de la puissance de la fameuse YangWang U9, dont les caractéristiques (puissance, couple, autonomie, capacité de la batterie…) restent encore inconnues.

Les premières rumeurs concernant les prix font état d’une fourchette située entre 750 000 yuans et 1,5 million de yuans pour la supercar U9, et la même somme pour le SUV U8. Cela correspond à une fourchette comprise entre 110 000 et 210 000 euros au taux de change actuel. À titre de comparaison, une Tesla Model S Plaid (avec 1020 ch et un 0 à 100 km/h en 2,1 secondes) est vendue 139 990 euros en France.

Reste à savoir si la YangWang U9 arrivera un jour en Europe. Si c’est le cas, il faut s’attendre à des tarifs très salés. En France, BYD commercialise actuellement trois modèles : Atto 3, Han et Tang. Sa grande concurrente en Chine sera la Aion Hyper SSR, encore plus rapide qu’une Tesla.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.