Il est temps de faire face à la réalité : la recharge gratuite des voitures électriques est dépassée

Rien n'est gratuit

 

Lidl a annoncé son intention d'arrêter la recharge gratuite pour les voitures électriques en Belgique. En France, c'était déjà le cas. Bien que décevante pour les consommateurs, cette transition était inévitable compte tenu de la réalité économique : offrir de l'électricité gratuitement a un coût.

Soure : Lidl

Il fut un temps où la recharge gratuite de voitures électriques était un argument de poids pour inciter les consommateurs à passer au tout électrique. Pour les enseignes, c’était un moyen ingénieux d’attirer des clients vers leurs établissements. Que cela soit sur les bornes publiques, dans les supermarchés, et pendant longtemps chez Lidl. En Belgique, cependant, le vent tourne.

Lidl a annoncé récemment au journal Belang van Limburg qu’il mettrait bientôt fin à la gratuité de ses bornes de recharge. Bien qu’aucune date précise n’ait été fixée, la transition devrait se faire rapidement. L’enseigne évoque des difficultés à maintenir ce service gratuit, en particulier après la hausse des prix de l’énergie observée cet hiver. Malgré tout, Lidl rassure ses clients : ils bénéficieront toujours d’un tarif préférentiel aux bornes de recharge payantes. Lidl n’est pas la seule enseigne à faire ce pas. En Belgique, Delhaize et Ikea ont également indiqué leur intention de facturer la recharge de voitures électriques à l’avenir.

En France, Lidl a progressivement rendu sa charge payante. Cependant, cette transition s’est accompagnée de la mise en place de bornes de charge rapide à un tarif préférentiel. Un avantage non négligeable pour les utilisateurs de voitures électriques. Chez Carrefour, en France, par exemple, la situation est un peu différente. Pour bénéficier d’une heure de charge gratuite, il faut être titulaire d’une carte de fidélité.

Pour vérifier rapidement quels services de recharge sont payants, combien ils coûtent et vérifier la disponibilité des bornes, vous pouvez utiliser l’application Chargeprice. Vous verrez ainsi que les bornes de charge gratuites sont désormais rares. En région parisienne, elles se comptent sur les doigts d’une main.

Chargeprice : bornes et prix

Chargeprice : bornes et prix

Quand c’est gratuit, c’est lent

Il convient de rappeler que lorsque ces services sont gratuits, ils sont généralement lents et limités dans le temps. Il s’agit dans la plupart des cas de bornes de recharge en courant alternatif, à une puissance de 3,7 kW, 7 kW, 11 kW ou 22 kW. Concrètement, cela signifie qu’après une heure de charge, vous pouvez récupérer suffisamment d’énergie pour parcourir entre 20 et 150 kilomètres. Pour des clients qui passent facilement plusieurs heures dans des centres commerciaux, cela permettait de recharger la batterie presque entièrement.

C’est vrai qu’il peut être décevant pour les consommateurs d’apprendre que les services qu’ils ont l’habitude d’utiliser gratuitement vont commencer à être facturés. Cependant, dans le cas des recharges de voitures électriques, cette transition était inévitable. Les entreprises qui offraient autrefois ce service gratuitement doivent faire face à une réalité économique incontournable : fournir de l’électricité gratuitement a un coût.

Source : Lidl

L’un des principaux facteurs est le coût de l’équipement de recharge lui-même. Les bornes de recharge pour voitures électriques sont des appareils sophistiqués qui nécessitent un investissement financier significatif. En outre, ils demandent un entretien régulier pour rester en bon état de fonctionnement. Tout cela représente des dépenses que les entreprises doivent assumer.

Le deuxième facteur est le coût croissant de l’électricité. Au cours des derniers mois, les prix de l’énergie ont augmenté de manière significative. Les entreprises qui fournissent des services de recharge ne sont pas à l’abri de cette tendance. Plus le coût de l’électricité augmente, plus il devient coûteux de fournir ces services gratuitement.

Il est essentiel de se rappeler que les entreprises ne peuvent pas se permettre de perdre de l’argent indéfiniment. Même si offrir des recharges gratuites de voitures électriques peut être un excellent moyen d’attirer des clients, il faut équilibrer cela avec la réalité des coûts opérationnels. Si une entreprise perd de l’argent à chaque fois qu’elle offre un service, cela peut mettre en danger sa viabilité à long terme.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.