SFR cherche un nouveau partenaire pour financer le déploiement de son réseau fibre optique. Le but serait de couvrir plus rapidement les zones moyennement denses en FTTH.

SFR cherche à améliorer son réseau fixe par tous les moyens. Outre son désir de transformer ses connexions FTTB (Fiber to the Building) en FTTH (Fiber to the Home), le fournisseur d’accès continuer de déployer son réseau et de créer de nouvelles prises. Pour cela, l’entreprise de Patrick Drahi a cependant besoin d’un peu d’aide.

Selon une information du Figaro, SFR serait à la recherche de partenaires financiers pour développer son réseau. Les fonds d’investissement intéressés pourraient donc prendre une participation au sein de la nouvelle société SFR FTTH. Cette dernière gère les actifs du FAI dans les zones moyennement denses, soit environ 4 millions de logements. Cela devrait notamment concerner les petites agglomérations et les zones rurales.

« Le projet devrait attirer les principaux fonds d’infrastructure active en Europe », explique un connaisseur du dossier au quotidien.

Éponger la dette

En plus de faciliter le déploiement de la fibre, cela pourrait permettre à Altice de réduire un peu sa dette. Après avoir racheté plusieurs opérateurs (dont SFR), le groupe supporte une dette de 31 milliards d’euros.

Ce montage devrait donc permettre d’aider ce financement, bien que le montant que pourrait récolter SFR n’est pas encore connu.

Rappelons que SFR avait à une époque émis l’idée de fibrer la France sans aide financière. L’idée est finalement tombée à l’eau en fin d’année 2017, ce que confirme ce dossier pour lequel la banque Lazard a été mandatée.

À lire sur FrAndroid : Fibre Optique : tout comprendre sur son déploiement