Comme tous les ans, l’Arcep a publié ce mercredi son enquête annuelle sur la qualité de services des réseaux mobiles des opérateurs. Si Orange se maintient en tête, Free reste en bas du classement, malgré une légère progression par rapport à l’an dernier.

Tous les ans l’Arcep, l’autorité administrative chargée des télécoms, publie son rapport d’enquête quant à la qualité de service des différents opérateurs mobiles en France, aussi bien pour la couverture de leur réseau que pour les débits ou la qualité du réseau. C’est justement ce mercredi que l’institution a publié le détail de son rapport sur l’année 2018.

Orange grand champion de la couverture réseau

Dans l’ensemble, l’Arcep salue une qualité de l’accès aux données qui va dans le bon sens : « la qualité des services data s’améliore, et ce dans toutes les zones : rurales, intermédiaires et denses ». Pour le réseau mobile en data, l’Arcep a mesuré une meilleure couverture chez Orange, suivi de Bouygues, SFR et enfin Free. La couverture du réseau Orange permet ainsi de naviguer sur le Web sur 88 % du territoire, quand seuls 66 % du territoire est couvert par Free. Du côté de Free, on assiste cependant à une forte augmentation de la couverture, puisqu’elle n’était que de 57 % en 2017.

Pour la qualité des appels, l’Arcep a cependant noté une déperdition du côté de Free. La mesure de l’autorité, qui calcule la proportion d’appels maintenus pendant 2 minutes avec une qualité parfaite, démontre que seuls 80 % des appels fonctionnaient chez Free cette année en zones rurales, contre 82 % cette année. Un résultat encore aggravé dans les 15 plus grandes agglomérations avec un score de seulement 87 % en 2018, contre 96 % en 2017.

Bouygues en tête dans les zones rurales

L’Arcep souligne également la bonne couverture de Bouygues Telecom dans les zones rurales. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, l’autorité administrative a ainsi mesuré des vidéos de 2 minutes avec une qualité parfaite dans 70 % de ses mesures et des pages Web chargées en moins de 10 secondes dans 75 % des cas chez Bouygues.

Enfin, concernant les débits moyens proposés par les opérateurs, l’Arcep a mesuré une vitesse de 30 Mbit/s, et 39 Mbit/s en 4G uniquement, contre respectivement 24 et 34 Mbit/s en 2017. Une augmentation du débit de 25 % sur l’ensemble du réseau et de 14 % pour la 4G uniquement. Pour les débits descendants, Orange arrive encore une fois en tête des mesures avec un débit moyen de 62 Mbit/s sur les 15 plus grandes agglomérations. Là aussi Bouygues arrive cependant à coiffer l’opérateur historique au poteau en zones rurales avec un débit de 17 Mbit/s dans les communes de moins de 10 000 habitants, contre 14 Mbits/s pour Orange et 16 Mbits/s pour SFR.

Comme à chaque résultat d’enquête depuis un an, l’Arcep a également mis à jour sa carte interactive permettant de découvrir la couverture réseau de chaque opérateur sur son site dédié, monreseaumobile.fr.