Une 5G écoresponsable ? L’Arcep y croit et ne veut pas d’un report

L'Arcep garde le cap

 

Alors qu’il présentait hier le rapport 2020 sur l’état d’internet en France, le président de l’Arcep Sébastien Soriano s’est opposé à un report de la 5G pour raisons environnementales.

logo 5G

Le nouveau réseau 5G arrive // Source : Frandroid

Hier, Sébastien Soriano présentait son rapport 2020 sur l’état d’internet en France. L’occasion de faire le point sur les enjeux de demain alors que la période de confinement a fait naître de nouvelles habitudes chez les Français.

La veille, le Sénat remettait lui aussi un rapport sur l’impact du numérique sur l’environnement. Parmi les pistes envisagées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, une mesure évoque le report de la 5G. Pour le président de l’Arcep, cette piste ne semble pas pertinente. « Il n’y a aucune rationalité à repousser la 5G » déclarait-il.

« La 5G va se déployer tout à fait progressivement »

Selon Sébastien Soriano, « on est tout à fait dans le bon tempo pour créer les conditions d’une 5G verte, de réseaux verts, d’un numérique vert ». Et d’ajouter :

Le lancement de la 5G va nous apprendre à l’amadouer, à voir comment elle fonctionne et comment créer les conditions pour qu’elle s’insère dans une vraie exigence environnementale.

N’en déplaise aux détracteurs du réseau de demain (certains allant même jusqu’à le tenir pour responsable de l’épidémie de Covid-19), l’Arcep maintient le cap. Les enchères pour les fréquences auront bien lieu entre le 20 et le 30 septembre 2020. Puis « la 5G va se déployer tout à fait progressivement » avec « quelques centaines ou quelques milliers de sites dans les prochaines années » contre « 50 à 100 000 sites mobiles » pour les réseaux actuels.

Néanmoins, la ministre de la transition écologique Élisabeth Borne et le ministre de la Santé Olivier Véran ont demandé au Premier ministre d’attendre une évaluation des effets sanitaires et environnementaux de la 5G avant son déploiement.

Chez les opérateurs, Orange se dit prêt à proposer une offre complète d’ici la fin de l’année. De son côté, Bouygues Telecom a jugé la 5G inutile pour le moment, estimant que ses effets se feront sentir à partir de 2023 seulement. Cela ne l’a pas empêché de lancer trois nouveaux forfaits compatibles 5G il y a quelques jours.

Les derniers articles