Test du Ecovacs Deebot Ozmo 920 : l’alternative à Roborock

Aspirateur Robot • 2020

Le petit frère du Ozmo 920 est le Deebot Ozmo 950. La grosse différence entre ces deux aspirateurs robots est l'autonomie plus importante sur le 950, mais les fonctions et caractéristiques sont les mêmes.

 

Introduction

Après le Deebot Ozmo 950, nous avons testé le modèle Ozmo 920. Sur le papier, les deux aspirateurs robots sont très similaires.

Comme l’Ozmo 950, l’Ozmo 920 offre une très bonne prestation, avec une multitude d’options de personnalisation de nettoyage, y compris la cartographie à plusieurs étages et le nettoyage par zone qui devrait le rendre particulièrement attrayant pour les propriétaires de grande maison à plusieurs étages.

Quand on a pratiqué plusieurs modèles de Roborock, comme le S6 par exemple, on retrouve beaucoup d’éléments comparables sur les Deebot Ozmo. Avec de bonnes finitions apparentes, la fiche technique est également bien fournie : caractéristiques, performances et fonctions… Ecovacs est l’un de ces constructeurs chinois qui concurrencent sérieusement iRobot, le leader de la catégorie.

Un packaging complet

L’Ozmo 920 est un aspirateur robot équipé de 8 capteurs pour des détections du vide et de présence, et, à l’avant, un bumber pour les chocs et un télémètre laser sur le dessus. C’est un équipement très complet qui permet à l’Ozmo 920 de ne pas tomber dans un escalier, d’éviter un obstacle et de cartographier votre maison. Comme chez Roborock, on peut également suivre en temps réel les déplacements du robot sur l’application.

Deux brosses latérales et un rouleau rotatif, on peut également observer les capteurs qui permettent au robot de ne pas tomber dans le vide

Deux brosses latérales et un rouleau rotatif, on peut également observer les capteurs qui permettent au robot de ne pas tomber dans le vide

L’ensemble est complet : le bac à poussière fait 430 ml et il est accompagné d’un réservoir à eau de 250 ml pour le mode serpillère. Pour le nettoyage et l’aspirateur, on retrouve deux brosses latérales qui rabattent les poussières vers la zone d’aspiration, alors que l’on a souvent une seule brosse chez la concurrence.

A propos de cette zone d’aspiration, vous avez le choix d’utiliser une brosse à rouleau rotative (idéal pour les moquettes), mais qui a tendance à s’emmêler avec les poils d’animaux, il est aussi possible d’utiliser une bouche aspirante qui sera plus efficace sur les sols dépourvus de moquette et de tapis. Comme précisé plus haut, vous pouvez également installer une lingette pour le mode serpillère. Ce n’est pas la fonction principale du robot, mais force est de constater qu’elle est pratique.

La station de charge est très compacte

La station de charge est très compacte

Une configuration simple et beaucoup de fonctions

La configuration de l’Ozmo 920 nécessite la même configuration de base que la plupart des robots aspirateurs : vous assemblez la station de charge et vous la branchez, puis vous posez le robot sur son support. Ensuite, il vous suffit de télécharger l’application Ecovacs Home et de scanner le code QR de l’aspirateur. Comme l’Ozmo 950, l’Ozmo 920 est bavard et vous expliquera les étapes d’installation à partir de ce point. Mais elles sont assez simples : appuyez sur le bouton de réinitialisation de l’aspirateur pour entrer en mode d’appairage, connectez-vous à votre réseau Wi-Fi… cela prend 5 minutes maximum.

La carte est très précise grâce au laser mètre

La carte est très précise grâce au laser mètre

Concernant son autonomie, l’Ozmo 920 prend environ quatre heures pour se recharger complètement et promet 110 minutes d’autonomie. L’autonomie est la grosse différence avec l’Ozmo 950, et c’est d’ailleurs la seule différence entre les deux modèles. En pratique, l’Ozmo assure à ce niveau là. Le choix entre les deux modèles dépendra donc vraiment de la surface de votre habitation.

L’Ozmo 920 peut fonctionner sur n’importe quelle surface, ce qui le rend très polyvalent (tapis, moquette, carrelage, parquet…). Une fonction automatique peut aussi être activée pour augmenter la puissance d’aspiration lorsque l’aspirateur est sur un tapis par exemple. De notre point de vue, nous l’avons trouvé aussi efficace qu’une des références du marché, le Roborock S6.

Le télémètre est très performant. Vous observez la carte se créer en temps réel sur votre smartphone au fur et à mesure que le robot visitera chaque mètre carré de votre logement. Une fois la carte capturée, il vous sera possible de bloquer des points précis (des prises électriques par exemple) et de sélectionner des zones à nettoyer par exemple. Ce que l’on apprécie est la possibilité de suivre les déplacements du robot à distance en temps réel, ce qui n’est pas le cas chez iRobot par exemple.

Une application très riche en fonctions

Le Deebot est un robot bavard qui vous indique quand il commence à se charger et quand il a terminé son travail. Vous pourrez lui répondre, en quelque sorte, car il intègre Alexa et Google Assistant. Idéal pour démarrer et arrêter le Deebot en le demandant simplement.

Exemple de la partie cartographie qui permet de sauvegarder plusieurs cartes et de retrouver l’historique des passages

Exemple de la partie cartographie qui permet de sauvegarder plusieurs cartes et de retrouver l’historique des passages

L’application, Ecovacs Home, est très complète avec de nombreuses options de configuration. Pour régler correctement le niveau d’aspiration de standard à maximum, et même définir un mode silencieux. Une autre fonctionnalité, très utile, est la fonction Virtual Boundary, qui vous permettra de configurer des zones – via l’application – où l’aspirateur robot ne peut pas s’aventurer.

Disponibilité et prix du Deebot Ozmo 920

Le Deebot Ozmo 920 est vendu autour de 400 euros. Si vous avez une grande surface, envisagez plutôt l’Ozmo 950 qui offrira presque une autonomie doublée.

Parmi les alternatives, le Roborock S6 Pure, S5 Max ou le S6 MaxV sont à considérer.

Note finale du test
8 /10
Même si son annonce date de la fin d'année 2019, il reste une alternative très intéressante aux robots de iRobot et Roborock. Son point fort est sa polyvalence acquise grâce à de nombreux accessoires, beaucoup de capteurs et de fonctions logicielles. Concernant ses performances, nous vous confirmons qu'il est à la hauteur de ses meilleurs concurrents du secteur.

Attention tout de même, les nouveaux aspirateurs robots intègrent désormais des caméras qui offrent la possibilité de faire de la reconnaissance d'objets. Cette fonction est pour le moment uniquement sur les modèles haut de gamme, mais elle permet aux aspirateurs robots d'être plus efficaces.
Points positifs
  • Très complet
  • Bonnes performances
  • Station de charge compacte
Points négatifs
  • Un modèle qui date de 2019
  • Long à recharger
  • Un peu trop bavard par défaut

Les derniers articles