Avec le P30, Huawei apporte sur le marché premium un smartphone qui a tout pour plaire : un design clairement élégant et agréable en main, des performances élevées avec la dernière puce de HiSilicon et une qualité photo impressionnante grâce à son triple capteur. Toutefois, ce n’est pas la seule référence à mettre en avant ces mêmes arguments. Pour exemple, le Mi 9 propose une expérience quasi similaire, mais avec quelques centaines d’euros en moins sur la facture. Est-ce que le fleuron de Huawei a les épaules assez larges pour s’imposer face au flagship de Xiaomi, et ce malgré la différence de prix ? À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

Ça devient systématique : à chaque fois qu’un nouveau flagship pointe le bout de son nez, il ne peut s’empêcher d’être comparé à la solution abordable — mais premium — du constructeur Xiaomi. De ce fait, le P30 récemment sorti doit aujourd’hui montrer ce qu’il a dans le ventre face au Mi 9. L’un est proposé à 799 euros et l’autre à 499 euros, une différence de prix importante. Pourtant, tous deux proposent des caractéristiques très similaires sur le papier. Alors, qu’est-ce qui explique cette différence de prix ? Le Huawei P30 a-t-il réellement les arguments nécessaires pour rivaliser avec le champion du rapport qualité/prix ?

Une question se pose : quel est le meilleur smartphone entre un Huawei P30 et un Xiaomi Mi 9 ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Huawei P30 Xiaomi Mi 9
Version de l'OS Android 9.0 Android 9.0
Taille d'écran 6.1 pouces 6.39 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 422 ppp 403 ppp
Technologie OLED OLED
SoC Kirin 980 Snapdragon 855
Puce Graphique (GPU) ARM Mali G76 Qualcomm Adreno 640
Mémoire vive (RAM) 6 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go 64 Go, 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 40 Mpx
Capteur 2 : 20 Mpx
Capteur 3 : 8 Mpx
Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 16 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx 20 Mpx
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 5.0
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Batterie 3650 mAh 3300 mAh
Dimensions 71.36 x 149.1 x 7.57mm 74.7 x 157.5 x 7.6mm
Poids 165 grammes 173 grammes
Couleurs Noir, Bleu, Vert Noir, Bleu, Violet
Prix 469€ 284€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : le plus borderless des deux est …

Le Huawei P30 ne fait pas de folies au niveau du design, mais se contente d’améliorer — ou plutôt de parfaire — le look des anciens modèles (les P20 et P20 Pro). Le résultat est légèrement similaire, mais la notion de borderless est ici bien plus respectée avec des bordures très fines autour de l’écran — dont un menton particulièrement fin grâce à la suppression du capteur d’empreintes en façade — et une encoche beaucoup plus discrète qu’auparavant avec sa forme en goutte d’eau. Au dos du téléphone, on retrouve une belle surface en verre, le module triple capteur disposé à la verticale ainsi que la mention Leica (partenaire travaillant sur l’appareil photo).

De son côté, Xiaomi ne fait pas non plus dans l’extravagance avec son Mi 9. Le design est d’ailleurs très similaire à son concurrent. Lui aussi opte pour écran borderless et une encoche en fourme de gouttelette en façade. Néanmoins, force est de constater que les bordures autour de l’écran sont légèrement plus prononcées que sur le P30. En retournant le smartphone, on peut également admirer une surface en verre avec de beaux reflets — qui assure ici la fonctionnalité de charge sans fil en plus d’être joli — , ainsi que le module triple capteur disposé à la verticale. Petit bonus : on retrouve un bouton supplémentaire sur la tranche pour faire appel à un assistant personnel, qui est réglé par défaut sur Google Assistant.

Pour être honnête, ce n’est pas au niveau du design que le Huawei P30 et le Xiaomi Mi 9 vont réellement se départager. Néanmoins, la balance penche légèrement en faveur du fleuron de Huawei, ne serait-ce que pour ses bordures plus fines et son menton quasi inexistant.

Écran : match nul

Si le P20 de l’année dernière s’équipait d’une dalle IPS LCD, le Huawei P30 a droit à plus de prestance cette année. Il intègre un écran OLED de 6,1 pouces avec définition maximale de 2340 x 1080 pixels, ce dernier est de très bonne facture, avec de très bons contrastes et une luminosité maximale très appréciable pour consulter le smartphone en plein soleil.

En ce qui concerne le Xiaomi Mi 9, il intègre une dalle AMOLED de 6,39 pouces — donc légèrement plus grande que le P30 — avec une définition Full HD+ identique à celle de son concurrent : 2340 x 1080 pixels. Toutefois, il faut savoir que l’écran est fabriqué par Samsung, donc de très bonne qualité. Il propose de bons contrastes, une bonne luminosité maximale, ainsi qu’un bon affichage des couleurs.

Difficile d’annoncer un vainqueur quand les deux smartphones bénéficient d’une dalle tout simplement exquise pour les yeux de son utilisateur. La seule réelle différence vient de la diagonale d’écran, plus ou moins grande chez l’un que chez l’autre.

Logiciel : des interfaces qui méritent une bonne mise à jour

Le Huawei P30 tourne sous Android 9.0 Pie avec l’interface EMUI 9. Si la surcouche du constructeur chinois offre une expérience utilisateur agréable au quotidien, plus intuitive qu’auparavant grâce à la dernière mouture de l’OS de Google, et toujours aussi personnalisable avec de nombreuses options, on regrette néanmoins ce côté vieillot et conservateur. En deux ans, l’aspect visuel n’a presque pas changé, avec un design contraignant en 2019, notamment avec le tiroir d’applications qui nécessite le bouton dédié pour s’activer alors que la plupart des autres constructeurs sont passés à un simple geste de glissement vers le haut. Pour finir sur une note positive, on apprécie cependant la présence du thème sombre pour économiser de l’énergie.

En sortie de boîte, le Mi 9 propose également Android 9.0 Pie, mais avec MIUI 10.2, la célèbre interface de Xiaomi. Alors oui, elle s’inspire fortement d’iOS, le système d’exploitation maison de la marque à la pomme, mais cela peut représenter une bonne transition pour les possesseurs d’iPhone. Néanmoins, c’est avant tout une interface complète avec de nombreux choix de personnalisation, même si les aficionados d’Android seront déçus de ne pas trouver le fameux tiroir d’applications. Très pratique : Xiaomi y a ajouté des raccourcis dans trois directions pour accéder plus facilement à un scanner QR Code, à l’agenda ou encore pour effectuer une recherche rapide. Le seul bémol est qu’on ne peut pas personnaliser nous-mêmes ces raccourcis.

Pour des smartphones dits « haut de gamme », ils se devaient tous deux d’embarquer la nouvelle mouture de l’OS de Google. En revanche, les deux interfaces commencent à prendre de l’âge et une grosse mise à jour — comme l’a fait Samsung avec One UI — ne serait pas de refus pour apporter un peu de fraîcheur à tout ça.

Performances : la puissance inégalée du Snapdragon 855

Déjà utilisé sur les Mate 20 et Mate 20 Pro en fin d’année 2018 — et sur le Honor View 20 en début d’année — , le Kirin 980 fait toujours bonne impression sur le Huawei P30. Les performances sont très élevées pour offrir une fluidité parfaite au quotidien et gérer de nombreuses tâches en simultané. Dans les jeux 3D également, il s’en tire particulièrement bien avec des graphismes HD et une fréquence d’images élevée, mais la relève de Qualcomm est difficile à battre malgré ses performances exemplaires.

Vous l’aurez compris, le Xiaomi Mi 9 se paie donc le luxe d’être le premier smartphone à intégrer le Snapdragon 855. Cette puce offre tout simplement les meilleures performances du marché, loin devant le Kirin 980 de Huawei ou l’Exynos 9820 de Samsung. C’est une configuration qui est loin de décevoir au quotidien : ultra performante, elle offre les graphismes les plus élevés en jeu, et ne chauffe pas excessivement.

  Huawei P30 (perf OFF) Huawei P30 (perf ON) Xiaomi Mi 9
SoC Kirin 980 Kirin 980 Snapdragon 855
AnTuTu 7.x 287 179 309 146 370 355

Sur le papier, le Snapdragon 855 du Xiaomi Mi 9 est plus puissant que le Kirin 980 — même en perf ON — du Huawei P30. Cependant, il faut prendre en compte que les deux smartphones proposent des performances très élevées, où la différence ne sera finalement pas du tout perceptible au quotidien.

Photo : Huawei conserve son titre de champion de la photo

Avec son module 40 + 16 + 8 mégapixels, le Huawei P30 apporte une polyvalence très appréciée dans son utilisation. Avec un zoom hybride x5, un mode ultra grand-angle ou encore un mode portrait amélioré — même s’il n’est pas à la hauteur du P30 Pro avec son capteur ToF –, il réussit à satisfaire dans toutes les situations. En mode automatique, avec ou sans IA, le résultat est d’une qualité exemplaire avec des couleurs proches de la réalité et des plages dynamiques bien retranscrites. De plus il surprend également en basse lumière avec une formidable capacité de capturer beaucoup de lumières et beaucoup de détails.

Tout comme son adversaire, Xiaomi opte pour un triple capteur photo, néanmoins avec une composition un peu différente. On retrouve une première caméra de 48 mégapixels, un téléobjectif de 12 mégapixels et appareil ultra grand-angle de 16 mégapixels. Les options ne sont pas aussi nuancées qu’avec le P30, mais ce Mi 9 propose tout de même un large panel d’outils (mode macro, mode ultra grand-angle, un zoom x2 sans perte, etc.). Pour cette gamme de prix, il prend des clichés de très bonnes qualités dans la grande majorité des cas, même si on regrette les bruits trop présents en basse lumière.

On ne peut nier que Xiaomi a fait de gros efforts pour proposer une partie photo extrêmement satisfaisante pour cette gamme de prix. Toutefois, difficile de battre un champion dans sa spécialité. Huawei est devenu un vrai expert en la matière, et cela se confirme encore plus avec le Huawei P30.

Batterie : une autonomie bien gérée pour Huawei

Il est rare que Huawei déçoive au niveau de l’autonomie et ce n’est pas le P30 qui va déroger à la règle. Avec sa batterie de 3 650 mAh, il est même plus endurant que son grand-frère (aka le P30 Pro et sa batterie de 4 200 mAh). Il peut aisément tenir pendant deux jours consécutifs avant de tomber à plat. Lors de notre test, il a réussi à tenir pendant 48 heures avant de descendre en dessous de 8% de batterie, un bon résultat qui est même meilleur que celui du Honor View 20, déjà excellent. Il est d’ailleurs compatible avec la charge rapide SuperCharge de 22,5 W pour passer de 7% à 100% en à peine 1 heure et 14 minutes.

Autant le dire tout de suite, le Xiaomi Mi 9 ne fait pas mieux que son concurrent avec sa petite batterie de 3 300 mAh. Pourtant, il s’en tire avec les honneurs en arrivant à tenir toute une journée sans trop s’essouffler. Compatible charge rapide, le chargeur Quick Charge 3 à 18 W fourni avec lui permet de récupérer complètement son autonomie en une heure et une dizaine de minutes. Enfin, la charge sans-fil est également disponible, mais le chargeur prévu à cet effet n’est pas inclus dans la boîte.

Le Huawei P30 remporte facilement cette manche avec une autonomie estimée à plus de deux jours dans la majorité des utilisations. Néanmoins, il faut savoir qu’il n’est pas compatible avec la charge sans fil, il faut donc se diriger vers le Xiaomi Mi 9 si vous voulez vous débarrasser des fils encombrants.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Pour conclure ce versus, il faut dire que le match entre les deux smartphones était plutôt serré. Le Xiaomi Mi 9 affiche fièrement son rapport qualité/prix avec de bonnes caractéristiques globales, voire quasi équivalentes au Huawei P30. Cependant, le seul domaine où le smartphone de Xiaomi écrase pleinement celui de Huawei est au niveau des performances grâce à l’intégration de la nouvelle puce de Qualcomm (pour le coup bien supérieure à celle de HiSilicon). Si l’écran est le seul point où les deux flagships sont en harmonie parfaite, le P30 arrive à toujours être au-dessus du Mi 9, que ce soit pour son design résolument plus borderless, son appareil photo plus polyvalent et d’une meilleure qualité, ainsi que son autonomie bien supérieure malgré l’absence d’une compatibilité recharge sans fil.

Ensuite, il faut simplement se demander si on est prêt à mettre 300 euros de plus pour un smartphone légèrement plus complet que l’autre. La décision vous appartient !

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le prix de lancement du Huawei P30 est fixé à 799 euros en version 6/128 Go.

Concernant le Xiaomi Mi 9, il est proposé à 499 euros pour le modèle 6/64 Go et à 529 euros pour la version 6/128 Go.