Alors que les rumeurs ne laissaient planer aucun doute sur l’annonce du Tegra 4 pendant la conférence de Nvidia pour ce CES 2013, le PDG de l’entreprise, Jen-Hsun Huang, est bien monté sur scène pour présenter la nouvelle génération de puce mobile du fondeur en plus d’autres nouveautés intéressantes comme le Grid ou le Projet Shield.

Tegra 4 - présentation

Au menu de cette 4ème génération de processeurs Tegra, on retrouve une architecture similaire au Tegra 3 avec une puce quadri-cœur et un 5ème cœur qui prendra le relais pour les tâches ne nécessitant pas une grosse puissance. On ne connait pas encore les différentes cadences qui seront proposées mais selon le PDG de NVIDIA, le Tegra 4 serait la puce mobile la plus rapide au monde.

Il est vrai que côté puissance, le Tegra 4 semble bien parti avec un GPU allant jusqu’à 72 cœurs. La puce supporterait la 4G LTE (ce que le Tegra 3 ne faisait pas en natif, nécessitant l’ajout d’un module qui consommait beaucoup de batterie) et le tout serait gravé en 28 nm même si cela n’a pas été directement confirmé par Nvidia.

Cette gravure plus fine devrait permettre de réduire la consommation d’énergie du processeur, une critique souvent faite au Tegra 3 qui est réputé pour être énergivore. On reproche également régulièrement au Tegra 3 de trop chauffer mais sur ce point, NVIDIA n’a pas apporté d’éléments particuliers permettant de penser que les choses seraient meilleures (ni moins bien) avec le Tegra 4, il faudra donc surement attendre les premiers tests produits pour se rendre compte de ce que cela donne.

NVIDIA a profité de la présentation de son Tegra 4 pour expliquer en quoi l’augmentation de la puissance était bénéfique pour les smartphones. Selon le PDG de NVIDIA, il n’est pas pertinent de penser que les smartphones actuels ont atteint une puissance suffisante. Selon lui, il faut encore aller plus loin, non pas parce que l’on peut mais bien parce que cela peut permettre d’améliorer notre usage de nos smartphones. Pour cela, Jen-Hsun Huang, site deux exemples : le chargement des pages Internet et la prise de photos.

Tegra 4 - page internet

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Sur le chargement des pages Internet, il a réalisé une démo comparative entre une tablette avec le Tegra 4 et une Nexus 10 (Processeur dual-core A15 Exynos 5250 de 1,7 GHz) pour charger 25 sites internet réputés (Twitter, Engadget, le New York Times, …). Là ou la tablette Tegra 4 (un modèle de démo et non un produit fini) charge les sites en 25 secondes, la Nexus 10 met quasiment le double du temps avec 50 secondes. NVIDIA a réalisé le même test avec d’autres tablettes et celle qui s’en sort le mieux est l’iPad 4 et sa puce A6X. L’augmentation de la puissance du processeur permettrait donc d’augmenter la rapidité de chargement d’une page.

Tegra 4

Le deuxième exemple donné par le PDG de NVIDIA est celui de la prise de photos. À l’heure actuelle, on a deux solutions pour prendre une photo. Soit on prend une photo normale, soit on prend une photo HDR qui va être le résultat de 3 clichés différents pris dans des conditions différentes (sur exposition, sous exposition) pour permettre de recréer un cliché avec le moins de défauts. Le Tegra 4 va permettre de ne plus avoir à choisir entre ces deux solutions et proposera la possibilité de prendre directement une photo type HDR. Seulement, là ou pour le HDR classique, les 3 photos sont prises avec un délai de 2 secondes par cliché, le HDR du Tegra 4 les enchaîne très rapidement ce qui permet d’éviter les problèmes dans le cas où certains éléments de la photo aient bougé entre deux photos.

Tegra 4 - prise de photo

A noter que le Tegra 4 dispose aussi d’un nouveau modem LTE programmable. Ce modem est capable d’effectuer 1,2 trillions d’opérations à la seconde et permet de s’adapter aux différentes situations de réception radio : multiples antennes à faible puissance, ou antenne unique très distante.

Tegra 4 - modem

Avec son Tegra 4 et les autres éléments que NVIDIA a annoncé ce soir, le fondeur a marqué le coup en ce début d’année 2013 et volant par la même la vedette à Qualcomm, le concurrent direct de Nvidia sur le segment des puces mobiles. C’est Qualcomm qui devait normalement assurer le show en présentant la conférence inaugurale du CES, une première puisqu’auparavant c’est Microsoft qui assurait ce rôle. Nvidia, en programmant sa conférence 24h avant et en annonçant ces nouveautés, oblige Qualcomm a nous surprendre sous peine de rendre ses annonces peu intéressantes même si les produits annoncés sont bons.

Nous reviendrons certainement très vite sur le Tegra 4 avec les annonces de constructeurs et les premières prises en mains de produits mais il faudra néanmoins quelques temps pour juger de la qualité de cette puce et pour savoir si NVIDIA a réglé les problèmes  constatés sur le Tegra 3. Au vu de la présence importante de la marque LG durant cette conférence, on pourrait tout à fait imaginer que le constructeur annonce un produit NVIDIA Tegra 4 dans les prochaines  heures, on pense par exemple à un smartphone ou une tablette Android mais on rentre ici dans la spéculation pure et simple.