Samsung appelle tous les revendeurs de Galaxy Note 7 à lui renvoyer les appareils pour des raisons de sécurité. Les utilisateurs, quant à eux, doivent éteindre leurs smartphones. L’entreprise sud-coréenne vient donc de mettre fin définitivement à la brève carrière de son flagship, miné par de trop nombreux cas d’explosion.

Galaxy Note 7 incendie Samsung

Le Galaxy Note 7 est mort, définitivement. C’est ce que laisse clairement entendre Samsung dans un récent communiqué appelant tous les revendeurs et partenaires « autour du globe à arrêter les ventes et les échanges de Galaxy Note 7 ». L’entreprise demande également aux utilisateurs d’éteindre leurs appareils et de contacter les magasins où ils les ont achetés.

 

Le Galaxy Note 7 n’est plus en vente

Sans détour, Samsung indique que « les appareils affectés peuvent surchauffer et engendrer des risques de sécurité ». Cette décision marque donc le point final d’un désastre commercial absolu pour l’entreprise sud-coréenne qui avait érigé le Galaxy Note 7 en flagship pour son année 2016. Mais en raison d’un défaut de fabrication, un trop grand nombre desdits smartphones, pourtant encensés par la presse peu de temps après leur lancement, ont explosé dans les mains des utilisateurs.

Le fiasco est total. Entre l’impact désastreux sur l’image de marque Samsung provoquée par cette affaire et les coûts faramineux et les manques à gagner incommensurables entraînés par l’arrêt de la production et les rappels des produits, le fabricant risque de garder très longtemps un souvenir amer du Galaxy Note 7.

 

La fin de la gamme Galaxy Note

Celui qui devait être le plus grand succès de Samsung, et le digne concurrent de l’iPhone 7 Plus, s’avère finalement être l’échec le plus important de l’histoire de l’entreprise. Celle-ci va devoir faire preuve d’énormément d’ingéniosité et de créativité pour proposer dès l’année prochaine un nouveau produit pour faire oublier définitivement le Galaxy Note 7.

Sur Twitter, nous vous avons demandé si vous pensiez que l’on assistait à la fin de la gamme Galaxy Note chez Samsung. Sur les 1427 votants, 45 % ont répondu oui tandis que 14 % des participants au sondage estiment carrément qu’il s’agit de la fin de Samsung.