Huawei sème le doute sur la fiche technique du Mate 9 en retirant certaines mentions de son site web.

Huawei a récemment admis que tous les Huawei P10 n’étaient pas égaux en termes de performances. En effet, faute d’un approvisionnement suffisant en mémoire UFS 2.1 et LPDDR4, Huawei a pris la décision d’intégrer des composants sensiblement plus vieux et offrant de moins bonnes performances, en eMMC 5.1 et LPDDR3.

Le problème vient bien sûr de l’absence de communication de la part du fabricant concernant cette décision, qui se cache derrière le fait qu’il n’avait jamais promis l’intégration d’une mémoire de qualité sur le Huawei P10, seulement une quantité (64 Go de stockage et 4 Go de RAM).

 

Valse des composants : le Mate 9 prochain sur la liste ?

Cette défense ne tiendrait pas si les utilisateurs venaient à découvrir les mêmes irrégularités concernant le Mate 9. Lors de la sortie du téléphone, les pages spécifiant la fiche technique de l’appareil précisaient bien l’utilisation d’un stockage en UFS 2.1 « avec des vitesses de transfert de données 100 % plus rapides qu’eMMC 5.1 ».

Le site français du Mate 9 promet de l’UFS 2.1

Le site Android Authority a toutefois fait une découverte assez suspecte. Huawei a mis à jour sa page produit dans plusieurs langues, comme c’est le cas de la version britannique, pour retirer toute mention de l’UFS 2.1.

Sur la page britannique, la promesse UFS 2.1 a disparu

Il semble donc que le fabricant se prépare à fabriquer des Huawei Mate 9 avec un stockage en eMMC 5.1, plus répandu, moins cher mais beaucoup moins performant. Rien ne permet de l’affirmer avec cette certitude, mais le retrait de la mention UFS 2.1 semble en tous cas protéger Huawei dans le futur.

 

Faut-il se méfier des produits Huawei ?

Bien que le stockage eMMC 5.1 soit de moins bonne qualité que le stockage UFS 2.1, les produits Huawei restent parfaitement utilisables au quotidien. Cependant l’intégration de l’eMMC 5.1 dans des smartphones haut de gamme vendus aussi cher est scandaleuse, peu importe le fabricant ou le produit.

Si se méfier est peut-être un terme un peu fort, les personnes intéressées par l’acquisition d’un smartphone Huawei haut de gamme doivent garder à l’esprit que les performances de leur téléphone pourraient être différentes de celles promises par les tests de la presse.

On espère que la situation est momentanée et que cela ne deviendra pas une habitude de Huawei.