Canicule, approche des grandes vacances, weekend prolongé au bord de la mer, les occasions ne manquent désormais plus pour mettre les pieds dans l’eau. En bon technophile, vous êtes toutefois incapable de vous déplacer dans des lieux même les plus extrêmes, comme un bord de plage au milieu du mois d’août, sans objet connecté. Respirez un bon coup et arrêtez immédiatement votre crise d’angoisse, voici 12 objets étanches que vous pourrez emmener l’esprit tranquille au bord de l’eau.

Objets connectés waterproof

Les smartphones

 

Les smartphones Xperia Z

Smartphones étanches

Depuis le premier Xperia Z premier du nom, tous les Xperia Z sont des smartphones étanches. Sony a d’ailleurs fait évoluer sa formule avec le temps. Jusqu’au Xperia Z3, les ports USB étaient protégés par des trappes. Ces trappes étaient justement le point faible des téléphones, puisque si l’utilisateur les fermait mal ou pas du tout, les smartphones prenaient l’eau. Avec le Xperia Z3+, le dernier de la gamme sorti il y a quelques semaines, le port USB est désormais étanche. Le téléphone peut désormais être immergé dans un mètre d’eau pendant au moins 30 minutes sans risquer de mort prématurée.


En savoir plus : Test du Sony Xperia Z3


 

Les tablettes Xperia Z

17_Xperia_Z3_Tablet_Compact

Comme pour les smartphones, les tablettes haut de gamme de Sony sont pratiquement les seules à être étanches sur le marché. Ainsi, la Xperia Z2 Tablet, Xperia Z3 Tablet Compact et Xperia Z4 Tablet peuvent aller sous l’eau, une fois les trappes bien fermées, durant peu plus de 30 minutes et jamais sous plus d’un mètre. Ajoutez-y un clavier Bluetooth (au hasard, le Logitech Key-To-Go, qui est également étanche) et vous pourrez travailler/glander en toute tranquillité avec les pieds dans l’eau.


En savoir plus : Test de la Sony Xperia Z4 Tablet : un Snapdragon 810 enfin à son aise ?


 

Les smartphones Galaxy S5 ou les Galaxy Active

Galaxy S5

Avec sa gamme de smartphones de 2015, Samsung a totalement abandonné l’idée de rendre ses smartphones étanches. Ce qui n’était pas le cas l’année dernière, par exemple, avec le Galaxy S5 qui disposait d’un Indice de protection 68 qui lui assurait une protection à l’eau jusqu’à 30 minutes sous un mètre de profondeur. Samsung sort également tous les ans une déclinaison dite « Active » de ses appareils. C’était le cas pour le Galaxy S4 et ce sera bientôt le cas avec le Galaxy S6 Active, qui devrait sortir durant l’été. Ces smartphones sont toutefois plutôt réservés aux professionnels, ceux qui travaillent par exemple sur des chantiers.


En savoir plus : Test du Samsung Galaxy S5


Les caméras

 

GoPro Hero 4 Session

GoPro - HERO4 Session

Si vous êtes plutôt du genre à filmer vos impressionnantes sessions de snorkeling ou de surf, votre premier réflexe sera de se tourner vers la référence du genre : GoPro. La marque américaine a profité du début des grandes vacances pour lancer un nouveau produit : la GoPro Hero 4 Session. Sa particularité ? Elle n’a pas besoin de boîtier étanche pour aller dans l’eau. GoPro assure qu’elle peut plonger jusqu’à 10 mètres de profondeur sans boîtier et qu’elle dispose de deux « microphones pour une prise du son optimisée en milieu aquatique ou venteux ». Elle dispose par ailleurs des caractéristiques vidéos de la GoPro Hero 4, elle peut filmer en 1080p60, 720p100 et 1440p30. Seul point faible, son tarif est bien élevé que la GoPro classique : comptez 429,99 euros TTC.

HTC RE Camera

HTC RE

La HTC RE se destine à des bourses un peu plus serrées. La petite caméra de HTC, sortie en fin d’année dernière se présente comme une actioncam au design soigné et à la taille réduite. Surtout, elle est étanche (IP X7), ce qui lui permet de rester dans moins d’un mètre d’eau durant moins d’une demi-heure. Un avantage certain par rapport aux GoPro, qui nécessitent des boîtiers. Reste qu’elle est un peu moins performante au niveau vidéo. Comptez en effet sur un capteur de 16 MP grand-angle de 146 degrés f/2,8 et un traitement vidéo 1080p30 au maximum. Suffisant en tout cas pour se filmer en train de faire l’imbécile dans une piscine avec des amis. Elle est disponible pour une centaine d’euros.

En savoir plus : Test de la HTC RE Camera


Panasonic HX-A1

Panasonic HX-A1

Autre alternative intéressante, la Panasonic HX-A1 se présente également comme une petite action cam (83 mm de long sur 26 mm de diamètre pour 45 grammes) que l’on peut facilement tenir à bout de bras. Elle contient un capteur CMOS de 3,54 MP grand-angle de 150 degrés degré f/2,8 et peut filmer en 1080p30 et 720p60. Pour ce qui nous intéresse, elle dispose d’un Indice de Protection 68 (elle peut aller à plus d’un mètre de profondeur et y rester au moins 30 minutes), résiste à une température pouvant aller jusqu’à -10 degrés et peut résister à une chute de 1,5 mètre de haut. Son tarif de 220 euros la rend assez intéressante, d’autant plus que Panasonic a pensé à intégrer une multitude d’accessoires (trépieds, fixation frontale) pour la compléter.

 

 

Bracelet

Misfit Shine

misfit shine

Le Misfit Shine, nettement moins cher depuis sa sortie (comptez 69,90 euros), fait partie des bracelets les plus design, mais aussi des plus pratiques à utiliser, dans la mesure où il est alimenté par de simples piles boutons lui conférant une autonomie d’environ 4 mois. Et surtout, ce bracelet, comme beaucoup d’autres, est étanche, mais ici jusqu’à 50 mètres. Il offre en outre le suivi de la natation via son application, pour ceux qui auraient le courage de faire quelques longueurs dans une piscine. Un bon choix pour les amateurs de bronzage au bord de l’eau, de sport, snorkeling et de plongée.

En savoir plus : Test du Misfit Shine


Withings Activité et Activité Pop

withings-activite-pop

Les dernières montres de Withings, qui fonctionnent malgré leur apparence comme des trackers d’activités, assurent le décompte des pas ou des calories brûlées dans la journée. Et depuis quelques jours, une mise à niveau logicielle leur permet de surveiller la natation. L’algorithme de la marque française promet de détecter l’activité aquatique, de repérer quand c’est possible le type de nage pratiqué et d’adapter le calcul de la dépense d’énergie en fonction. Bref, si vous portez votre montre à la plage et que vous avez envie de piquer une tête, c’est tout bon. La montre est étanche 5 ATM, soit à 50 mètres, ce qui permet de l’emporter un peu partout. Les utilisateurs d’une Activité classique penseront tout de même à troquer leur bracelet cuir contre une version caoutchoutée un peu plus adaptée au barbotage. La Withings Activité Pop est disponible un peu partout pour moins de 150 euros.

En savoir plus : Prise en main de la Withings Activité Pop


Asus VivoWatch

asus vivowatch

La plupart des bracelets connectés sont certifiés IP67, ce qui leur permet de rester immergés jusqu’à un mètre de profondeur et pendant 30 minutes. Dans ce milieu foisonnant de produits aux designs variés, l’Asus VivoWatch nous a séduits, notamment grâce à son capteur de fréquence cardiaque fonctionnant en continu et à son autonomie approchant de la semaine. Un bon produit qui vous permettra d’aller vous rafraîchir dans l’eau entre deux activités sportives, elle est disponible autour de 180 euros.

En savoir plus : Test de l’Asus VivoWatch : une montre fitness de bonne facture


Enceintes

Utimate Ears UE Boom

c_UE-BOOM-FrAndroid-DSC08687

Ultimate Ears propose deux enceintes autonomes à emmener au bord de l’eau. La première, la UE Boom, n’est pas résistante à l’eau, mais simplement aux éclaboussures. Nous l’avons testée il y a quelques jours et elle nous a entièrement satisfaits avec une qualité sonore excellente et un design très réussi. Cette enceinte existe en version entièrement étanche qui prend le nom de UE Megaboom – le département marketing a dû prendre un sacré apéro ce jour-là – qui est vendue une centaine d’euros plus cher.

En savoir plus : Test du Utimate Ears UE Boom


Monster Superstar Backfloat

Monster Superstar Backfloat

Emmener une enceinte au bord de la piscine, d’accord, mais pourquoi pas DANS la piscine ? Qu’on se réjouisse, Monster a pensé à vous avec la Superstar Backfloat, une enceinte connectée et autonome capable de flotter. L’enceinte est naturellement étanche, affiche des boutons de contrôles sur sa façade, se synchronise avec un smartphone en Bluetooth et dispose d’une batterie capable de tenir environ 7 heures. Monster promet également avoir travaillé sur le son et assure qu’il reste clair en permanence, même lorsque l’enceinte est agitée par les bulles d’un jacuzzi. Comptez environ 150 euros pour l’acquérir.

JBL Charge 2+

JBL Charge 2 plus

Toujours dans les enceintes à moins de 150 euros, la JBL Charge 2+ est une option intéressante. Elle se connecte en Bluetooth jusqu’à trois appareils différents, dispose d’une batterie de 6000 mAh (12 heures de lecture annoncée) et est proposée par le constructeur en huit coloris différents. Elle peut également faire office de microphone, de façon à pouvoir prendre des appels, même lorsque l’on est au beau milieu de la piscine. Le son pour terminer est semble-t-il très bon, avec d’excellentes basses. Il faut toutefois noter que seule la version « + » de la Charge 2 est « SplashProof ». Elle supporte quelques jets d’eau, mais ne doit pas être immergée.