Après des résultats décevants en 2015, Xiaomi souhaite mettre les bouchées doubles cette année et doubler le nombre de smartphones vendus hors ligne.

xiaomi-army

Souvent considéré comme « le Apple chinois », Xiaomi génère la majorité de son chiffre d’affaires par la vente de ses produits en ligne. Avec la montée de la concurrence en 2015 (dont Huawei et Lenovo, très agressifs en Chine), le géant a cependant raté son objectif prévisionnel d’environ 12 %, en ne vendant « que » 70 millions de smartphones sur l’année, dont 58 millions dans son pays d’origine.

Selon les sources de Reuters, Xiaomi chercherait à résoudre ce problème en se concentrant sur les ventes de smartphones « hors ligne ». Déjà à la tête de 20 « Mi Home », ces boutiques dédiées qui rappellent un peu des Apple Store, le constructeur de l’Empire du Milieu souhaiterait continuer son expansion et en ouvrant 30 de plus. Grâce à cela, Xiaomi pourrait ainsi doubler ses ventes en dehors de son site Internet. Selon les analystes, Xiaomi aurait écoulé 40 % de ses smartphones en 2015 par le biais de ses Mi Home.

Pour bien amorcer l’année, Xiaomi peut compter sur le Mi 5, dont la présentation est prévue pour le mois de février. Sa commercialisation est quant à elle attendue quelques jours à quelques semaines plus tard. Précisons également que si ce n’est pas à l’ordre du jour, un déploiement à l’international n’est pas à exclure et pourrait permettre à la firme de vendre un grand nombre de terminaux supplémentaires. Pour cela, il faudra toutefois encore attendre en nous contentant pour le moment de passer par l’importation, ou d’acheter l’un des rares produits en vente en Occident.