Le rituel continue. Comme chaque année, Samsung lance d’abord son nouveau Galaxy S pendant le Mobile World Congress, et profite généralement du mois de septembre pour officialiser un nouveau Galaxy Note. Après le succès du Galaxy Note 4, on espère évidemment un Galaxy Note 5 impressionnant. On parle d’ailleurs de plus en plus d’une sortie anticipée du mobile et deux variantes ont récemment été vues dans les petits papiers de la FCC (Federal Communications Commission) sous les noms N920A et N920V. Des numéros d’autant plus crédibles que le Samsung Galaxy Note 4 répond au numéro N910. Et en attendant l’officialisation du smartphone, et de ses possibles variantes, voici ce que l’on sait sur le terminal.

Samsung-Galaxy-Note5-Rendus-3D-00

Place au verre ?

Voilà bien un grand inconnu. L’an passé, Samsung a initié des changements avec le Galaxy Alpha puis le Galaxy Note 4, en intégrant des tranches en aluminium aux mobiles. Une attention particulière qui donne tout de suite un effet plus premium que d’ordinaire. La qualité de construction est maintenant un argument de poids pour le constructeur et on s’attend à ce que le Note 5 fasse une aussi bonne impression que le Galaxy S6 dans ce domaine. Comme toujours sur les produits de la gamme, on retrouvera un stylet permettant d’utiliser encore plus efficacement son mobile. Le revêtement de la coque est un grand sujet de discussion, Samsung étant habitué à utiliser du plastique simili-cuir sur ces produits. Il pourrait cette fois innover un peu et proposer quelque chose d’un peu plus différenciant.

Au mois de juin, des photographies présumées du mobile avec sa coque de protection avaient été publiées. Elles laissent apparaitre une phablette au look très proche de celui du Galaxy S6. Certains allaient même jusqu’à prêter une construction unibody au mobile, avec une coque arrière en verre. On est en droit d’en douter, le poids du Galaxy Note 4 étant déjà imposant (176 grammes), et le verre n’arrangeant rien à l’affaire.

 

Écran : du QHD, au moins

Sans même connaître les détails de la fiche technique du Samsung Galaxy Note 5, il y a des (quasi) certitudes dans certains domaines. D’abord, le mobile devrait être équipé d’un écran AMOLED à la définition QHD (1440 x 2560 pixels), à moins que le constructeur ne vise encore plus haut pour rendre l’expérience multimédia plus intéressante avec son casque Gear VR. On peut s’interroger sur la taille de l’écran, mais ce devrait être une dalle de 5,7 pouces, comme Samsung en a l’habitude sur cette gamme. Enfin, il faut s’attendre à une protection Corning Gorilla Glass 4 en lieu et place du Gorilla Glass 3. L’écran du Galaxy 6 étant très impressionnant, on s’attend à être aussi conquis par celui-ci.

stylet-samsung-galaxy-note-5-spen

 

SoC : l’Exynos au rendez-vous

Samsung a certainement fait la meilleure opération possible cette année en laissant tomber Qualcomm et le Snapdragon 810 au profit de l’Exynos 7420 développé en interne. Un choix judicieux puisque le S810 montre bien des difficultés à se montrer efficace, alors que l’Exynos 7420 a les meilleures performances de l’année (au niveau mobile). Il y a donc de bonnes chances pour que Samsung renouvelle son choix et opte pour ce SoC dans son prochain flagship. Pour rappel, il est composé de 4 cœurs Cortex-A53 (1,5 GHz) et 4 coeurs Cortex-A57 (2,1 GHz).

En savoir plus : Test du Samsung Galaxy S6

Pour des questions marketing toutefois, il y a fort à parier que Samsung opte pour un nouveau SoC, et peut-être une variante légèrement plus puissante : l’Exynos 7422. Une façon de montrer qu’il sait se renouveler et faire toujours mieux, car en high-tech, il est bien souvent mal vu de faire du neuf avec du vieux.

Samsung Exynos 7 Octa

Pour accompagner le SoC, on peut déjà prendre les paris sur la mémoire RAM. Ce sera tout simplement 3 ou 4 Go couplés à l’Exynos. Et quand on sait que OnePlus a testé des smartphones composés de 3 et 4 Go de mémoire RAM LPDDR4, on peut penser que Samsung ne va pas jouer petit bras dans ce domaine. Cette mémoire vive se trouverait d’ailleurs dans le même module regroupant à la fois la puce de mémoire vive, la puce de mémoire flash eMMC – l’espace de stockage – le processeur (un Exynos 7422) et le modem. Le Galaxy Note 5 devrait ainsi être le premier smartphone de Samsung à utiliser la technologie ePoP, beaucoup moins gourmande en place et qui laisserait plus de place à une plus grosse batterie.

 

Appareil photo : on prend les mêmes ?

La force de Samsung, c’est aussi la photographie. Le Galaxy Note 4 avait été très bon, et le Samsung Galaxy S6 est tout simplement excellent. On s’attend donc à ce qu’il fasse au moins aussi bien que le S6, et il n’y a pas de raison pour que ce ne soit pas le cas. On peut donc a minima espérer un capteur de 16 mégapixels (f/1.9 OIS).

C’est d’ailleurs ce dont les premières rumeurs font état, avec une fiche technique supposée qui fait mention d’un capteur de 5 mégapixels à l’avant. On partirait donc sur une configuration semblable en tous points à celle du S6 dans le domaine de la photographie.

c_Samsung-Galaxy-S6-Test-DSC07946

 

 

Logiciel et fonctionnalités

Comme toujours, on devrait avoir droit à un lot de fonctionnalités avec le Galaxy Note 5 et son stylet. D’ailleurs, il parait même qu’il sera possible d’écrire directement sur un fichier PDF. Le constructeur aurait effectivement déposé un brevet auprès de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO), nommé « Write On PDF » (écrire sur un PDF) qui, d’après sa description, correspond à « un logiciel pour smartphone, téléphones mobiles, tablettes, ordinateurs permettant à des utilisateurs d’annoter et de sauvegarder des documents PDF et des images ».

En savoir plus : Comparatif photo LG G4 - Samsung Galaxy S6 - iPhone 6

On devrait découvrir de nouvelles fonctionnalités avant la sortie de la bête. Quand à l’installation logicielle, elle sera fort logiquement sous Android 5.1.1 Lollipop, puisque Android M ne sera pas encore disponible au moment de l’officialisation.

Sortie et prix

Plus les semaines passent, et plus on doute de l’officialisation du produit au salon de l’IFA. Dernièrement, les médias coréens ont avancé la date du 13 août pour l’officialisation de ce terminal, ainsi que celle du Galaxy S6 Edge+, lors d’un évènement vraisemblablement prévu à New York.

Quant au prix de l’objet, on peut s’attendre à ce qu’il dépasse les 700 euros, comme l’avait fait le Galaxy Note 4 à sa sortie.