C’est du moins ce que croit savoir un média chinois, généralement bien informé par des sources industrielles. D’après lui, Sony travaillerait actuellement à la conception de son premier SoC.

Sony Xperia Z5 Compact 8

Alors même que Nvidia se désengage du monde du mobile, et que Qualcomm a montré sa faillibilité, certains constructeurs de mobiles semblent de plus en plus enclins à chercher l’indépendance du côté des processeurs. Entre un Samsung développant de nouveaux Exynos plébiscités pour leur puissance à chaque génération de Galaxy Sx, LG qui travaillerait prétendument à sa nouvelle version de Nuclun (2), et même Google, parti pour créer sa propre puce mobile, viendrait se loger Sony.

Le Nippon, plus connu pour ses capteurs photo que pour son implication dans ce domaine, a été touché de plein fouet par les problèmes de chauffe et de baisse de performances du Snapdragon 810, pourrait – et le conditionnel est de mise – tenter de créer sa propre solution. La marque, d’après des sources encore très vagues de Digitimes, souhaiterait « améliorer ses revenus » en internalisant la conception des SoC utilisés dans ses produits.

Une stratégie cohérente, mais encore étayée par aucune preuve matérielle. On constate toutefois qu’entre rachat de sites de productions dans le domaine des capteurs photo, l’un de ses savoir-faire les plus rentables, et restructuration financière, Sony cherche les moyens d’éviter un abandon de sa structure dédiée à la téléphonie et des moyens d’augmenter son chiffre d’affaires. S’il doit officialiser une décision en ce sens, il ne devrait pas attendre longtemps.