Déjà confirmé par des officiels et aperçu aussi bien chez des revendeurs que dans la base de données de certains benchmarks, le Xiaomi Mi 5 ne cesse de faire parler de lui. Sa dernière incartade l’a conduit jusque dans les fichiers de Geekbench, où il est désormais référencé.

xiaomi-mi-5

Il ne fait désormais plus aucun doute que le Xiaomi Mi 5 existe et qu’il s’apprête à sortir. Même sa fiche technique semble presque entièrement dévoilée, ne laissant que très peu de place au mystère. Et pourtant, le prochain smartphone du géant chinois trouve toujours le moyen de nous surprendre, en contredisant parfois les précédentes rumeurs. C’est le cas par exemple avec son entrée sur Geekbench.

Peu d’informations sont mentionnées sur cette page en dehors de la présence d’une puce Qualcomm MSM8996, plus connue sous le nom de Snapdragon 820, ce qui n’est désormais plus une surprise. Il est en revanche indiqué que le téléphone testé ici tourne sous Android 6.0 Marshmallow. Bien que cela puisse paraître normal pour un smartphone sortant en 2016, d’autant que cette version arrive sur d’autres appareils de la marque, les précédents bruits de couloir évoquaient tous – ou presque – la présence d’Android 5.1 Lollipop. Rien n’indique toutefois que cette version est celle qui sera disponible lors de la commercialisation du téléphone.

Une bonne gestion des cœurs

xiaomi-mi-5-geekbench

Concernant les résultats du benchmark, ce prétendu Xiaomi Mi 5 obtient un score de 2182 en single-core et de 4892 en multi-core. Si le second n’a rien d’impressionnant, et se positionne même légèrement derrière les meilleurs SoC du moment (ce qui s’explique par une quantité moindre de cœurs, les processeurs actuels étant généralement octa-core), le premier en revanche dépasse de loin les standards du moment. En effet, les CPU intégrés dans les smartphones de 2015 obtiennent généralement un score oscillant entre 1300 et 1500 en single-core. Seul le Tegra K1 de NVIDIA, avec son architecture Denver, frôle les 2000.

S’il s’agit bien du Xiaomi Mi 5, nous pouvons donc nous attendre à de bonnes performances de sa part. Encore faut-il que cette page ait bien été générée à partir d’un Mi 5, ce qui reste encore à déterminer. Nous devrions néanmoins être rapidement fixés puisque Liwan Jiang, cofondateur de Xiaomi, a encore récemment confirmé que le Mi 5 serait dévoilé juste après le Nouvel An chinois, qui tombe cette année le 8 février, pour une sortie une semaine plus tard en Chine.