Introduction

Le Honor 7X débarque en Europe. À moins de 300 euros, ce smartphone se positionne dans un secteur très en vue où l’argument roi est le rapport qualité-prix. Nous avons eu l’occasion de le tester pour savoir si l’appareil vaut la peine de s’y intéresser.

Le Honor 7X a été officialisé il y a quelque temps en Chine. Mais son fabricant ne réserve pas ce smartphone uniquement à l’Empire du Milieu. Ainsi, il a organisé un événement spécial pour le dévoiler en Europe. Nous avons eu l’occasion de le tester et de voir ce que l’appareil a dans le ventre.

Et, a priori, la qualité principale du Honor 7X réside dans son rapport qualité-prix en plus de son écran au ratio 18:9 qui s’inscrit dans la grande mode du marché en 2017. Avant d’aller plus loin, jetons un œil à sa fiche technique.

Fiche technique

Modèle Honor 7X
Version de l'OS Android 7.0 Nougat
Interface Emotion UI
Taille d'écran 5,93 pouces
Définition 2160 x 1080 pixels
Densité de pixels 407 ppp
SoC Kirin 659 à 2,36GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali T830 MP2
Mémoire vive (RAM) 4 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go
MicroSD Oui
Enregistrement vidéo 1080p
Wi-Fi Oui
Bluetooth
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
SIM 2x nano SIM
NFC Non
Ports (entrées/sorties) microUSB
Géolocalisation Oui
Batterie 3340 mAh
Dimensions 156,5 x 75,3 x 7,6 mm
Poids 165 grammes
Couleurs Bleu, Noir
Prix 291 euros
Fiche produit

Notez que ce téléphone nous a été donné par Honor et qu’il s’agit d’une pré-version.

Test vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Design : classique, mais convaincant

Le Honor 7X ne démarque pas particulièrement par son design, car il est très classique. Fort heureusement, il a le mérite de ne présenter presque aucun défaut majeur et même s’il n’innove pas du tout, il reste plutôt joli. À l’avant, l’écran occupe une très grande partie de la surface. Par raccourci, on pourrait mentionner un look borderless, mais il est bon de préciser qu’il y a des bordures relativement visibles — sans être particulièrement épaisses — à droite et à gauche.

Sur la tranche supérieure — qui me parait légèrement plus fine que celle du bas –, on aperçoit aisément l’objectif de l’appareil photo frontal. Plus discret, le témoin lumineux pour les notifications s’est logé dans le coin droit. En bas de la face avant, il n’y a rien de particulier à observer si ce n’est que c’est là qu’est inscrit le logo Honor.

La face arrière est tout aussi sobre que celle de devant. Le dos en aluminium offre un lecteur d’empreintes rond et bien placé dans l’axe central. On remarque aussi très rapidement le double appareil photo en haut à gauche. À ce niveau-là, il est dommage de voir le module autant dépasser en relief. Les deux objectifs sont en effet considérablement protubérants et on aurait pu souhaiter une intégration plus discrète. À gauche de l’appareil photo se trouve le flash. Notons par ailleurs que les antennes traversent la face arrière sur toute la largeur, en haut et en bas, tout en restant assez discrètes.

Si d’aucuns auront peut-être l’impression que le Honor 7X est épais, sa prise en main reste de très bonne qualité grâce des bords bien arrondis. Sur la côte droite, on trouve le bouton de déverrouillage et les contrôles du volume. À l’opposé, c’est le tiroir pour nano SIM et la carte microSD que l’on peut voir. Enfin, en bas, sont allés se loger le haut-parleur, la prise jack et le connecteur micro USB. En décembre 2017, l’USB-C aurait été le bienvenu.

Le double appareil photo dépasse en relief

Un bon écran

L’écran IPS LCD du Honor 7X est plutôt convaincant et ne m’a jamais posé de problème particulier. Comme nous l’avons déjà dit, il dispose d’un ratio 18:9, d’une diagonale de 5,9 pouces et d’une définition Full HD+ (2 160 x 1 080 pixels).

Très bien contrasté — 1 948:1 — et une luminosité maximale correcte, mais loin d’être incroyable, il propose une qualité d’affichage qui conviendra à la majorité des utilisateurs. Quant à la température des couleurs de 7 500 K, elle tire sur le bleu sans que cela ne choque particulièrement la rétine. Les plus sensibles pourront toujours aller dans les paramètres pour utiliser la palette à leur disposition pour régler cela.

L’interface habituelle

Comme sur la grande majorité des smartphones Huawei et Honor sortis cette année, le Honor 7X fonctionne avec l’interface maison EMUI 5.1 associée à Android 7.0 Nougat. Comparé aux précédents smartphones, il n’y a absolument rien de nouveau à signaler. On peut ainsi toujours profiter d’un large éventail de thèmes différents et quelques personnalisations pour l’écran d’accueil. Par défaut, il n’y pas de tiroir d’applications, mais on peut l’activer dans les paramètres du téléphone. Il est également possible de modifier l’ordre des boutons de navigation. Un menu flottant est aussi disponible, ainsi qu’une barre de recherche pour trouver les applications installées.

Les icônes sont un peu revues — EMUI n’étant pas l’interface la plus proche d’Android pur –, mais elles restent, dans l’ensemble assez sobre. Il en va de même pour le panneau des raccourcis. L’expérience utilisateur dans son ensemble est plutôt fluide et je n’ai jamais observé de latences particulières.

Il est possible de paramétrer certains gestes de raccourcis très basiques dans l’onglet Assistance intelligente. On peut ainsi opter pour la fonctionnalité qui permet de couper le son quand on retourne le téléphone ou pour le Double Tap. Celui-ci sert à allumer et éteindre l’écran en tapotant deux fois dessus. Cependant il est bon de noter que cela ne marche que sur écran verrouillé pour vérifier si on a des alertes. Ce n’est pas très folichon en somme. D’autant plus que, contrairement à ce à quoi nous sommes habitués sur EMUI, le Honor 7X n’offre pas la possibilité d’accéder à des raccourcis (capture d’écran, partition d’écran) en touchant l’écran avec les articulations des doigts.

Aussi, quelques applications préinstallées sont de la partie, mais peuvent être supprimées si vous n’avez pas envie de vous encombrer d’eBay, d’Instagram ou encore de Spider-Man : Ultimate Power. L’espace de stockage est de 64 Go pour la version qui sera commercialisée en France.

Photo : juste ce qu’il faut, pas plus

Pour la photo, le Honor 7X compte sur un double capteur de 16 et 2 mégapixels. Le premier fait l’essentiel du boulot, tandis que le second le supplée pour améliorer la profondeur de champ. Les photos ainsi obtenues ne sont jamais incroyables, ni particulièrement décevantes. La qualité est dans l’ensemble satisfaisante, jamais surprenante.

Pour un téléphone de ce prix, on sera donc indulgent et on notera les couleurs qui ressortent plutôt bien quand les conditions de prises de vues sont clémentes. En ce qui concerne la finesse des détails, c’est moyen, ni plus ni moins.

Un ciel gris, surexposé ? Non, il ne faisait vraiment pas beau ce jour-là.

Si ce téléphone vous intéresse, il y a une chose que vous devez bien garder en tête. À la moindre difficulté, le double capteur peut agir un peu étrangement et sa gestion de la lumière est un peu bizarre.

La photo prise en intérieur est plus pâle que la réalité

En faible luminosité, le bruit est omniprésent dans l’image. Rien de choquant encore une fois quand on sait que le smartphone est vendu à moins de 300 euros. Sachez juste que le Honor 7X n’est pas l’appareil le plus adapté pour faire de belles photos dans l’obscurité.

La photo est très bruitée ici.

Cette image d’Alien est aussi très bruitée

En dehors de cela, plusieurs options sont mises à disposition de l’utilisateur telles que le mode Pro pour tout gérer manuellement. L’option Grande ouverture sert à jouer avec la profondeur de champ (effet flou-net) même après la prise de vue.

Il y a aussi un mode portrait qui permet de faire ressortir la personne que vous prenez en photo grâce au flou artistique créé derrière elle. Sur Loup, à gauche, l’effet est plutôt réussi, tandis que Maxime n’a pas eu cette chance. Avec sa grimace, le téléphone a eu du mal à détecter son visage qui, par conséquent, est bien plus flou — les conditions lumineuses variaient peu entre ces deux photos, elles ont été prises dans la même pièce.

Le téléphone filme en 1080p maximum. Le capteur photo en façade, quant à lui, est de 8 mégapixels.

Des performances à la hauteur des espérances

Avec un Kirin 659 et 4 Go de RAM, le Honor 7X offre des performances très correctes, largement suffisantes pour la très grande majorité des cas. Sur les jeux les plus gourmands, l’expérience est un tout petit peu mise à mal avec un nombre d’images affichées par seconde qui n’est pas incroyable. On est cependant très loin de subir des saccades et globalement, c’est toujours assez fluide et stable.

 Honor 7XHonor 6XHuawei P8 Lite 2017Huawei P9 LiteHuawei P8 Lite
SoCKirin 659Kirin 655Kirin 655Kirin 650Kirin 620
AnTuTu61 873 points 56 740 points56 890 points53 530 pointsNC
PCMark6 122 points 4 998 points4 379 points5 337 points4 488 points
3DMark Ice Storm Unlimited General12 126 points 11 896 points11 405 points11 719 points5 197 points
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics11 561 points 11 483 points10 907 points11 252 points5 094 points
3DMark Ice Storm Unlimited Physics14 631 points13 612 points13 575 points13 712 points5 595 points
GFXBench (Manhattan offscreen / onscreen)8,1 / 7,9 FPS7,8 / 8,4 FPS7,8 / 8,5 FPS8 / 8 FPSIncompatible
GFXBench (T-Rex offscreen / onscreen)18 / 17 FPS19 / 19 FPS18 / 19 FPS19 / 19 FPS
9,2 / 13 FPS
Lecture / écriture séquentielle281,3 / 99,7 Mo/s n/cn/cn/cn/c
Lecture / écriture aléatoire8k / 3,8k IOPSn/cn/cn/cn/c

Sur les benchmarks, on peut voir que le Honor 7X surpasse facilement le Honor 6X, le Huawei P8 Lite 2017 et le Huawei P9 Lite. Sur GFX Bench, en revanche, son score reste très proche de ceux des autres, malgré sa puce plus puissante. Peut-être est-ce en partie dû à l’effort supplémentaire que doit faire le SoC pour s’adapter au ratio 18:9 et à la hausse de définition qui l’accompagne.

Précisons que le Honor 7X devient rapidement tiède quand il est poussé dans ses retranchements, mais ne brûle jamais les mains.

Une autonomie à améliorer

L’autonomie du Honor 7X n’est pas exceptionnelle du tout. Je trouve qu’il s’épuise assez vite. En veille déjà, le pourcentage de batterie — qui a une capacité de 3 340 mAh — s’épuise beaucoup trop vite et si on oublie de le mettre à charger la nuit, on commence la matinée avec très peu de sérénité. Et en usage relativement poussé, même constat. Pendant une session de jeu de visionnage de vidéo, on sent que le téléphone n’a pas ce qu’il faut pour pouvoir tenir longtemps et c’est péniblement qu’on arrive à aller jusqu’au bout de la journée.

Lors de notre protocole de test ViSer 2.1, le téléphone a tenu seulement 6 heures et 47 minutes. C’est le pire résultat jamais obtenu depuis qu’on a commencé à utiliser les outils mis à disposition par ce partenaire. Le Honor 7X réussit à faire encore moins bien que l’Essential Phone (7 heures 11) et le LG Q6 (7 heures 21). Comme cela est précisé sous le tableau des caractéristiques, plus haut dans ce papier, le modèle que nous avons testé était une pré-version. On peut donc espérer que l’autonomie sera optimisée dans de rapides mises à jour.

Enfin, le mode Économie d’énergie permet de lutter contre ce problème si vous vous rapprochez trop du zéro.

Réseau et communication

Rien de particulier à signaler au niveau des appels si ce n’est que mes amis ont trouvé que ma voix était très légèrement étouffée quand je me trouvais à l’extérieur. En ce qui concerne la 4G, j’ai utilisé ce téléphone avec une puce Free et j’avais parfois du mal à me connecter à certains endroits. Mais je blâmerais plus Free que le téléphone, même si celui-ci n’est pas compatible avec la bande 700 MHz.

Enfin, le GPS a toujours bien marché.

Prix et disponibilité

Le Honor 7X est disponible dès aujourd’hui au prix de 299 euros avec une ODR de 50 euros qui le ramène à 249 euros. À ce prix-là, il ne semble pas trop cher par rapport à ce qu’il propose.

À lire sur FrAndroid : Le Honor 7X est disponible, où l’acheter au meilleur prix ?

Galerie photo

Test Honor 7X Le verdict

design
8
Certes, on ne s'enthousiasme pas devant le design "borderless" du Honor 7X, mais, dans le même temps, celui-ci ne présente pas de gros défauts. Et même si la recette a déjà été vue maintes fois, celle-ci est bien maitrisée et offre une prise en main confortable et un smartphone plutôt joli. Deux bémols : un double appareil photo un peu trop protubérant et l'absence d'USB-C.
écran
8
Un ratio 18:9, une diagonale de 5,9 pouces et une définition Full HD+. Voilà ce que propose l'écran de ce téléphone. La luminosité maximale aurait pu être un chouia plus élevée, mais reste satisfaisante. La dalle IPS LCD est de qualité et offre un bon contraste et une température des couleurs correcte et très ajustable.
logiciel
7
EMUI 5.1 et Android 7.0 Nougat forment un duo efficace pour soutenir la partie logicielle du Honor 7X. On a déjà vu cette combinaison à de très nombreuses reprises sur les smartphones de Honor et de Huawei et ce nouveau produit ne présente pas d'originalité particulière sur ce plan. Il est même privé de certains raccourcis qu'on trouve habituellement sur EMUI. Mais l'expérience utilisateur est toujours fluide, assez intuitive et plutôt agréable.
caméra
6
Rien de bien époustouflant sur la partie photo du Honor 7X, loin de là. Mais l'ensemble reste correct. Tout en gardant en tête le prix du téléphone, on retiendra que, dans de bonnes conditions, il produit des photos de bonne qualité, avec de belles couleurs. Ce qui est dommage, c'est qu'il est peu trop facilement mis en difficulté, surtout en faible luminosité. Des options intéressantes permettent de s'amuser avec des effets flou-net.
performances
8
Le Kirin 659 et les 4 Go de RAM de l'appareil assurent une bonne puissance, largement suffisante dans la plupart des cas. Les joueurs réguliers se rendront bien compte que le nombre d'images affichées par seconde ne crève pas le plafond, cependant c'est toujours assez fluide et stable pour passer un bon moment.
autonomie
6
Au moment où nous le testons, le Honor 7X est très loin d'être un champion d'autonomie. Au contraire, il s'épuise vraiment rapidement et permet de tenir une petite journée, mais certainement pas plus. Nous soupçonnons fortement que ce constat un peu décevant est dû au fait que nous avons utilisé une pré-version et nous espérons que le téléphone sera plus autonome dans sa version totalement finalisée. Néanmoins, à ce stade, difficile de croire qu'il atteindra des sommets d'endurance.
Note finale du test 7/10
Le Honor 7X est un bon smartphone. Très classique, mais soigné. Certains remarqueront que le Honor 6X sorti il y a un an avait obtenu une meilleure note lors de notre test, mais son successeur est tout de même meilleur et c'est important de le noter. Cette différence de notation s'explique notamment par le fait que les exigences évoluent en même temps que le marché et que notre notation s'est progressivement durcie en cette année 2017.

Ainsi, nous serions plutôt d'avis à recommander ce téléphone pour toute personne qui cherche un design "borderless" joli et agréable en main, un bon écran et des performances de qualité pour un tarif bien en deçà des 300 euros. En ce qui concerne la photo, disons qu'il ne s'agit pas du point fort du Honor 7X, mais ce n'est pas catastrophique non plus. En revanche, l'autonomie déçoit un peu et il faut espérer qu'une mise à jour logicielle réglera ce souci.

Le Honor 7X est une option très intéressante dans ce segment de prix à la frontière entre l'entrée et le milieu de gamme. Son constructeur voulait proposer un bon rapport qualité-prix et c'est mission réussie, malgré des faiblesses flagrantes.
  • Points positifs
    • Un design convaincant
    • Un écran au ratio 18:9 de bonne qualité
    • Des performances à la hauteur
  • Points négatifs
    • Encore du micro USB
    • Une autonomie décevante
    • Un appareil photo limité