Un brevet de 2017 de Google, récemment mis à disposition du public, affiche une montre connectée dotée d’une caméra en son centre. S’il n’est à l’époque pas encore question de capteur photo sous l’écran, les possibilités actuelles sont intéressantes.

Source : Let’s Go Digital

Google ne fabrique aujourd’hui pas de montre connectée. Pourtant, les rumeurs sur une Pixel Watch ont enflé l’année dernière avant de se dégonfler. La firme de Mountain View travaillait de fait sur une smartwatch il y a quelques années, et un brevet déniché par le site néerlandais Let’s Go Digital suggère des idées de design assez novatrices.

L’accord de confidentialité du brevet a expiré hier, le 27 août 2019, mais le document lui-même date de 2017. À cette époque, mettre une caméra sous un écran était inenvisageable. Le centre de l’écran était peut-être poinçonné pour laisser passer le capteur photo. Dans ce cas, on peut comprendre que le brevet n’ait pas eu de suite à l’époque. Déjà que les écrans des montres ne sont pas très grands, découper une ouverture au milieu aurait encore réduit cette surface de manière importante. La caméra aurait été visible en permanence, ce qui n’était peut-être pas un choix esthétique heureux.

Prendre des selfies avec sa montre ?

Mais aujourd’hui, certains constructeurs de smartphones développent des capteurs photos intégrables sous l’écran. Oppo et Xiaomi ont dévoilé début juin deux tels prototypes de téléphones, qui peuvent ainsi se passer à la fois d’encoche et de caméra rétractable. Appliquées aux montres connectées, de telles technologies permettraient de prendre des selfies ou de passer des appels vidéos simplement avec une smartwatch. Si ces options sont sur la table à Mountain View, il y aurait largement de quoi se démarquer par rapport à la concurrence.

Cependant, mieux vaut ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Oppo ne donne par exemple pas de date de sortie commerciale pour son appareil avec caméra sous l’écran, et la technologie est encore loin d’être mature. Quant à Google, nul ne sait quand ou si la firme compte véritablement sortir ses propres montres connectées. Autre problème : l’autonomie des smartwatchs est déjà difficile, un tel capteur ne ferait que rajouter une nouvelle problématique.