SNCF Connect : l’appli unique qui remplace OUI.sncf est enfin là

Une application pour les gouverner toutes

 

Jusqu'à présent fragmentée en une poignée d'applications distinctes, l'offre numérique de la SNCF troque l'imbroglio pour la clarté. L'entreprise ferroviaire lance aujourd'hui son application unique « SNCF Connect ». Elle remplace Oui.sncf et plusieurs autres services jusqu’alors dispersés.

SNCF Connect : l’appli unique qui remplace OUI.sncf est enfin là
La SNCF déploie aujourd’hui Connect, une application unique qui devrait nous simplifier la vie // Source : inkflo via Pixabay

C’est officiel, la SNCF déploie aujourd’hui SNCF Connect. Annoncée en tout début d’année dernière par Jean-Pierre Farandou, PDG du groupe SNCF, cette nouvelle application unique vise à regrouper des services jusqu’à présent répartis sur plusieurs applications distinctes.

SNCF Connect est dès à présent dispensée sous la forme d’une simple mise à jour de l’application Oui.sncf, et regroupe un panel complet de fonctionnalités : la recherche d’itinéraire, l’achat de billets de train, l’achat de billets de cars, la location de voitures (via Avis), la réservation de taxis ou de covoiturage, le regroupement de plusieurs billets pour un seul trajet, l’information voyageur, mais aussi la gestion des remboursements, annulations et réclamations diverses.

Adieu OUI.sncf, on ne te regrettera pas…

« L’idée est de tout pouvoir faire en un geste unique, de lancer des recherches en langage naturel et d’enrichir l’offre avec plus de 170 fonctionnalités et 4000 scénarios voyageurs contre 800 pour Oui.sncf », commente notamment Benoît Bouffart, Directeur Produits & Tech pour SNCF Connect, cité par BFM Business.

SNCF Connect : l’appli unique qui remplace OUI.sncf est enfin là
Source : Frandroid

Reste que l’application néglige encore quelques fonctions. Il est par exemple impossible de trouver sur SCNF Connect les offres d’opérateurs concurrents sur certaines grandes lignes. On pense notamment à l’axe Paris-Lyon-Milan, proposé depuis quelques mois par l’italien Trenitalia. De façon plus transitoire, il est aussi impossible, pour l’instant, de réserver des vélos, trottinettes ou bus pour les déplacements urbains.

Impossible également à ce stade de trouver certaines offres TER concurrentes, mais la SNCF promet qu’elles seront progressivement intégrées. Il le faut : ces trains concurrents devraient devenir de plus en plus courants au niveau régional, soulignait récemment La Croix.

Source : SNCF

Une couche d’IA… pour tirer parti de la masse de données SNCF

Avec SNCF Connect, l’objectif est aussi d’exploiter plus efficacement la masse de données collectées chaque jour par la SNCF. Pour ce faire, l’entreprise compte sur l’IA, qui motorise une partie de sa nouvelle application pour proposer des informations plus pertinentes, mais aussi des fonctionnalités plus aiguisées à l’utilisateur final.

« Concrètement, quand on a un million de demandes d’itinéraires par jour, on est capable de proposer beaucoup de choses à l’utilisateur en termes de pertinence des trajets, d’offres associées, le tout nourri à l’intelligence artificielle » explique Benoît Bouffart « L’appli sera capable de faire des gestes à la place du client : 20 % des fonctions seront motorisées comme l’ajout automatique d’une carte gratuite de réduction par exemple ».

Autant de nouveautés qui permettent à la SNCF de moderniser son offre numérique. Avec SNCF Connect, le groupe ferroviaire veut également faire bonne impression en misant sur la sobriété énergétique dès les débuts de cette nouvelle plateforme. L’application utilise nativement un mode sombre (plus économe en énergie) et l’on apprend qu’elle est coupée quand elle n’est pas utilisée. Même démarche pour le back-office, souligne BFM. Ce dernier est motorisé par le cloud d’Amazon (AWS) pour gagner en souplesse par rapport aux infrastructures internes utilisées jusqu’à présent : ces dernières devaient fonctionner en permanence à plein régime.

L’application SNCF Connect est disponible dès aujourd’hui sur iOS et Android, on la retrouve aussi en version web à cette adresse.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles