Comment Google Maps permet de suivre en temps réel l’invasion de l’Ukraine par la Russie

L'invasion en temps réel

 

Le mouvement des troupes russes peut être suivi par n'importe qui sur Google Maps. Des milliards de personnes dans le monde peuvent suivre depuis la paume de leurs mains les mouvements de troupes, grâce aux millions de smartphones des ukrainiens.

Google Maps Kiev
Capture d’écran de Google Maps // Source : Frandroid

Le 21 février 2022, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret reconnaissant l’indépendance des régions séparatistes d’Ukraine – Louhansk et Donetsk. Suite à ça, le Conseil de la Fédération a autorisé Vladimir Poutine à utiliser l’armée en dehors de la Russie. Vous connaissez la suite : la guerre a débuté avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

N’importe qui peut suivre les mouvements des troupes russes

Comme le relate le Washington Post, peu avant l’invasion de l’Ukraine, l’américain Ronald Lieve a remarqué que des taches orange et rouges pouvaient être observées à la frontière avec l’Ukraine, ce qui indiquait un trafic intense sur Google Maps. Ce que Ronald Lieve était en train d’observer était les colonnes transportant du matériel lourd qui se déplaçaient lentement, elles paralysaient tout le trafic aux alentours.

Google collecte non seulement les données GPS des téléphones des soldats russes et ukrainiens, mais aussi celles de tous les conducteurs circulant sur les routes. Cela suffit pour générer des informations sur le trafic inhabituel. Au fur et à mesure que les chars et autres véhicules militaires se déplacent, il se forme des embouteillages sur Google Maps, ce qui permet de suivre l’itinéraire de l’armée russe.

Moscou a interdit à plusieurs reprises les smartphones et l’utilisation des médias sociaux dans son armée dans le but d’empêcher ce scénario précis. Mais la disponibilité d’informations en temps réel sur les mouvements de troupes russes montre à quel point une technologie grand public peut permettre de contrecarrer les plans de l’armée.

La guerre peut également être suivie sur les réseaux sociaux, par tout le monde. Instagram et TikTok, par exemple, sont devenus des plateformes importantes pour le partage de vidéos liées à l’armée. D’ailleurs, les médias utilisent massivement les images et vidéos provenant des réseaux sociaux dont certains contenus peuvent même être partagés directement par les soldats russes – des informations essentielles pour suivre le mouvement du matériel militaire russe.

OSINT pour Open Source INTelligence

On appelle ça l’OSINT, l’acronyme pour Open Source INTelligence ou renseignement de sources ouvertes. C’est une discipline qui consiste à collecter des données et des informations en ligne. Précisons que parmi toutes ces informations, il y a beaucoup de désinformation et autres fake news, ainsi que de la propagande.

Dans cette nouvelle ère de guerre où la désinformation est omniprésente, où les cyberattaques cherchent à rendre le monde aveugle et où les États tentent de manipuler les réseaux sociaux, l’OSINT est essentiel pour comprendre ce qui se passe.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles