Ce qu’il faut savoir sur le nouveau format vidéo H.266 / VVC adapté à la 8K

 

L'institut Fraunhofer Heinrich-Hertz vient d'annoncer la finalisation du standard H.266 / VVC. Ce nouveau standard vidéo va être déployé auprès des éditeurs de logiciels mais aussi auprès des fabricants de puces pour le décodage et l'encodage.

Vous connaissez sans doute le H.264 (ou MPEG-4 AVC) encore le H.265 (ou MPEG-4 HEVC) ? C’est au tour du H.266 / VVC d’arriver.

Qu’est-ce que le H.266 ?

Le H.266 est un « encodage vidéo polyvalent » qui doit réduire la taille des vidéos de moitié par rapport à l’encodage en H.265 / HEVC pour une qualité équivalente.

Logo VCC

Logo VCC // Source : Fraunhofer Heinrich-Hertz

L’institut Fraunhofer Heinrich-Hertz vient d’annoncer la finalisation de ce nouveau standard nommé H.266 Versatile Video Coding (VVC). C’est un format adapté à l’arrivée des vidéos en définition 8K, de la même manière que le H.264 avec le déploiement de la définition Full HD et le H.265 avec la définition 4K.

Quelles caractéristiques pour le H.266 ?

En plus d’une meilleure gestion des définitions d’images importantes, le format H.266 est adapté aux vidéos en HDR mais aussi aux vidéos filmées à 360 degrés. Le standard H.266 permet également de supporter la définition 16K, des fréquences de rafraichissement variables (technologie VRR) jusqu’à 120 Hz, des formats panoramiques ou encore les canaux auxiliaires pour transmettre des données.

Selon l’institut Fraunhofer Heinrich-Hertz, alors que le format H.265 requiert 10 Go de données pour une vidéo en 4K UHD de 90 minutes, il en faudra seulement seulement 5 Go avec le nouveau standard H.266.

Ce format est gratuit en version de base, mais des licences FRAND sont prévues pour tous les brevets relatifs au H.266, l’ensemble est géré par le Media Coding Industry Forum. Les premiers logiciels compatibles seront disponibles dès cet automne, mais il faudra attendre 2021 pour croiser la route du H.266.

Quelles sont les alternatives au H.266 ?

Le H.266 n’est pas le seul standard à prétendre au titre de standard vidéo de nouvelle génération, il y a également le MPEG-5 EVC et l’AV1 (libre de droits et développé par Alliance for Open Media).

L’AV1 semble être une des alternatives les plus sérieuses, le format est déjà pris en charge par de nombreux processeurs et par la plupart des navigateurs web. C’est un format né de la collaboration entre Apple, Google et de nombreux autres poids lourds de l’industrie des technologies et du divertissement (Amazon, Facebook, Microsoft, Samsung, Netflix, Arm, Intel, Nvidia, Adobe, etc.).

Les derniers articles