Google déclare la guerre aux modes beauté des applications photo

 

Google s'est fendu d'un billet de blog pour dénoncer l'utilisation abusive des options de retouche photo — parfois activées par défaut — sur les applications photo. La firme a mis en place de nouvelles recommandations pour le bien-être de ses utilisateurs.

Google incite les constructeurs à être plus transparents sur leurs modes beauté

Google incite les constructeurs à être plus transparents sur leurs modes beauté // source : Frandroid

Cela fait de nombreuses années que certains constructeurs de smartphones proposent, sur les applications photo, des modes beauté, notamment pour les selfies. Des filtres qui sont parfois activés par défaut sans que les utilisateurs soient prévenus. C’est justement ce que déplore Google dans un billet de blog publié ce jeudi.

La firme a en effet pris la parole pour dénoncer ces modes beauté sur smartphone. D’après Vinit Modi, chef produit chez Google, ces filtres peuvent être nocifs pour les utilisateurs : « ces filtres par défaut peuvent implicitement fixer des standards de beauté face auxquels certains utilisateurs se comparent ». Concrètement, d’après une étude menée par Google, 80 % des parents s’inquiètent des filtres et les deux tiers des adolescents interrogés ont déjà été harcelés par leurs pairs en raison de l’aspect de leurs selfies.

Google souhaite davantage de transparence de la part des développeurs

Dans le but de limiter l’intégration de ces filtres, Google a ainsi annoncé certaines recommandations. Celles-ci ont pour but d’informer les utilisateurs des options sélectionnées dans le cadre des photos. Par ailleurs, pour plus de transparence, Google demandera désormais à ce que les options de retouche des visages soient désactivées par défaut. Et lorsque l’option est activée, l’utilisateur pourra le voir facilement dans l’interface. Enfin, Google souhaite que ces options de retouche adoptent un langage « neutre ». Il ne devrait pas être question de mode « beauté » ou « amélioration », mais de termes plus factuels comme « lissage », « élevé » ou « faible ».

L'interface de retouche sur le Google Pixel 5

L’interface de retouche sur le Google Pixel 5 // Source : Google

Google cite l’exemple de son Pixel 5 comme d’une expérience à atteindre par les constructeurs et autres développeurs d’applications. L’application photo s’ouvre par défaut sans aucune retouche de visage, mais il est possible de les activer avec deux niveaux proposés : subtile et lisse.

Pour l’heure, il s’agit néanmoins de simples recommandations mises en place par Google. Si la firme compte mettre en pratique ces modifications au sein de sa propre application photo, elle n’interdit pas encore à d’autres développeurs de continuer à proposer des modes de retouche par défaut. Google compte néanmoins communiquer davantage avec certains constructeurs et éditeurs pour leur faire part des résultats de son étude.

Les derniers articles