TikTok : aux États-Unis, l’embargo est en pause et la situation confuse

 

Dans l'attente d'une décision judiciaire censée valider ou invalider l'embargo qu'il souhaite infliger à TikTok, le gouvernement des États-Unis n'a pour l'instant pas appliqué sa sanction à l'encontre du réseau social chinois.

Logo TikTok

Le logo de l’application TikTok // Source : Frandroid

Accusée de collecter un trop grand nombre de données sur les utilisateurs américains pour le compte d’une entreprise chinoise, l’application TikTok et dans le viseur de l’administration du président sortant Donald Trump aux États-Unis. Le chef d’État et son gouvernement souhaitent en effet interdire la plateforme sur le sol américain. Un embargo en ce sens a ainsi été décrété.

TikTok

TikTok

Toutefois, la sanction a été retardée par une décision de justice et TikTok avait ainsi eu droit à un sursis censé prendre fin le 12 novembre dernier. Toutefois, la situation autour de ce dossier est très confuse, mais le réseau social très prisé par les jeunes utilisateurs est actuellement toujours disponible au téléchargement sur le Play Store et l’App Store aux États-Unis. Faisons le point.

Au 12 novembre, le propriétaire chinois de TikTok, ByteDance, affirmait ne pas avoir plus d’informations de la part des autorités américaines et avait donc demandé une extension de 30 jours pour son sursis tout en réclamant davantage d’explications. Finalement, le Département américain du Commerce s’est fendu d’un communiqué (PDF).

Un embargo en pause

L’embargo contre TikTok « n’entrera pas en vigueur, en attendant de nouveaux développements juridiques », apprend-on à la lecture du document. Est ainsi évoquée une injonction préliminaire émise par un juge de district à Philadelphie. Ledit juge cherche en effet à savoir au préalable si les autorités américaines ont bel et bien le droit de punir TikTok de la sorte. Dans l’attente de ce jugement, le gouvernement Trump est contraint d’attendre.

En septembre, un accord de principe validé par Donald Trump laissait en outre entrevoir un sauvetage de TikTok aux États-Unis. Il était en effet question de créer une nouvelle entreprise pour gérer les activités de la plateforme sur le sol américain. Cette firme serait toujours détenue en majorité par ByteDance, mais profiterait du partenariat d’Oracle et Walmart.

Avant cela, le vacataire de la Maison Blanche mettait la pression pour que TikTok soit racheté par une firme américaine.

Un nouveau président aux États-Unis

Avec cet accord, Donald Trump acceptait donc le compromis. Mais depuis, son administration ne s’était plus exprimée sur le sujet, sans doute trop concentrée à gérer la campagne présidentielle finalement perdue contre le candidat Démocrate Joe Biden qui prendra ses fonctions en janvier 2021.

Le prochain président des États-Unis mènera peut-être une politique plus souple à l’égard de TikTok. L’avenir nous le dira. En attendant, les utilisateurs américains continuent de profiter normalement de l’application.

Les derniers articles