Snapchat lance Spotlight, sa réponse rémunérée à TikTok

 

Pour contrer le succès populaire grandissant de TikTok et ses vidéos créatives, Snapchat dégaine Spotlight. Un fil de vidéos conçues par des utilisateurs du réseau de partage de photos éphémères. Et ils sont rémunérés pour leur création avec un million de dollars distribué chaque jour pour faire vivre le service.

Les réseaux sociaux ont ça de bien qu’ils ne cessent de se regarder les uns et les autres pour mieux se copier. Snapchat a institué les stories que l’on retrouve désormais partout même chez Twitter qui vient de lancer ses Fleets. TikTok a popularisé les vidéos « lipdub » et chorégraphies dont a tenté de s’emparer Instagram avec ses Reels, sans grand succès pour le moment. Alors, c’est Snapchat qui s’y colle.

Un million de dollars distribués aux plus créatifs

Longtemps épargnée par ce genre de pratique, la plateforme de photos éphémères n’y coupe pas face au succès grandissant de TikTok. Et voici donc Spotlight, un fil de vidéos produites par ses utilisateurs. Mais à la différence de ses principes initiaux, Snapchat laisse désormais ses contenus être partagés au-delà de ses seuls contacts et visibles par tous.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Spotlight est donc une nouvelle rubrique qui va proposer les contenus « les plus amusants de la communauté Snapchat ». Mais avec un concept un peu différent : les utilisateurs pourront envoyer leurs Snaps vidéo pour espérer figurer dans la sélection et obtenir une rémunération de Snapchat, « une partie du million de dollars (distribué) chaque jour aux créateurs ». Une différence d’approche là où TikTok expliquait initialement n’être qu’une vitrine pour des créateurs non rémunérés.

Des critères de créativité

Pour être rémunéré pour ses contenus, Snapchat prend tout de même quelques précautions : l’utilisateur doit avoir plus de 16 ans et les vidéos doivent respecter certaines conditions comme être en format vertical, avoir du son (possibilité ajoutée récemment), durer moins de 60 secondes, respecter les droits d’auteur… En revanche, rien ne laisse entendre que Spotlight a le droit au même traitement éphémère qui a fait le succès de Snapchat.

Pour aller plus loin
Snapchat

Désormais, l’entreprise va tenter de convaincre ses utilisateurs de diffuser à large échelle des contenus initialement conçus pour un cercle restreint. La possibilité de gagner rapidement de l’argent si sa vidéo devient virale a de quoi attirer toute une génération qui se rêve souvent Youtubeur en y voyant surtout un moyen de gagner sa vie facilement. C’est à cette fibre que veut parler Snapchat pour avoir le choix dans la quantité.

Spotlight débarque dans 11 pays, dont la France. Snapchat a promis d’écouter la communauté pour faire évoluer son produit. Mais dans un premier temps, les commentaires ne seront pas autorisés et les vidéos modérées de près.

Les derniers articles