Les traces d’un programme de fidélité ont été découvertes dans le code source du Google Play Store. Cela permettrait d’encourager les utilisateurs à se tourner vers les jeux et applications payantes.

Les utilisateurs Android sont réputés pour être plus près de leurs sous que ceux d’iOS lorsqu’il est question de jeux et applications. Le Google Play Store s’est donc naturellement tourné vers un modèle freemium et les développeurs ont tendance à favoriser le système d’Apple, plus simple — car moins de terminaux à optimiser — et plus rentable. Mais la firme de Mountain View pourrait miser sur la gamification et la fidélisation pour améliorer ce point.

En décompilant l’APK du Google Play Store, 9to5Google a découvert les traces d’un programme de fidélité baptisé Google Play Points, auquel les utilisateurs devront s’inscrire avant de pouvoir cumuler des avantages.

Logo de Google Play Points

9to5Google évoque notamment une chaîne de caractères présente dans le code source évoquant « un point pour 100 yens [0,77 euros, ndlr] sur tout ce que vous achetez », les points pouvant par la suite être utilisés pour obtenir « des objets in-app spéciaux ou du crédit Google Play ».

Ainsi, on peut en déduire qu’un point devrait correspondre chez nous à plus ou moins un euro d’achat et pourront être échangés contre du contenu exclusif si les développeurs jouent le jeu, ou permettre d’acheter du contenu supplémentaire. Par ailleurs, il est précisé également que les points sont engrangés sur TOUS les achats, que ce soit des jeux ou apps, des livres, des films ou encore de la musique. Il n’est pas précisé si cela peut fonctionner sur un abonnement, à YouTube Premium par exemple.

Enfin, notons que cinq « niveaux » sont disponibles au sein de ce programme, représentés par des médailles de bronze, d’argent, d’or, de platine et de diamant.

Pour le moment, les différences entre ces 5 rangs ne sont pas connues.

Éviter les fuites de clients

Jusqu’à présent, Google avait le monopole sur la distribution d’applications sur Android malgré quelques alternatives. Toutefois, le refus d’Epic Games de proposer son jeu à succès Fortnite sur le Google Play Store pourrait bien créer un précédent et pousser le développement d’autres boutiques ou un gain en importance de celles existantes.

Avec son programme de fidélité, Google s’assure donc que les utilisateurs d’Android préfèrent débourser leurs deniers chez eux plutôt que chez la concurrence. Malin !