D’après une nouvelle étude de AV-Comparatives, seules 80 applications antivirus des 250 testées par le service ont vraiment un impact sur les virus sur Android. Les autres ne servent strictement à rien.

Ce dont la grande majorité des utilisateurs d’Android ne se rendent pas compte est qu’ils utilisent finalement un système fermé. Sans activer la possibilité d’installer un APK d’une autre source que le Play Store, Android a finalement la même logique de fonctionnement qu’iOS… et donc sensiblement la même sécurité.

Pourtant, nos parents et grand-parents ont encore le réflexe d’installer un antivirus sur leur smartphone, influencés par le Windows d’époque. Mais a-t-il seulement un intérêt ? Un nouveau test d’AV-Comparatives nous prouve le contraire.

170 antivirus sont complètement inutiles sur Android

Le site a testé 250 antivirus afin de s’assurer de leur légitimité. Pour cela, ils les ont téléchargés et installés sur des smartphones infectés, afin d’analyser leur comportement et surtout voir s’ils détectaient bien les logiciels malveillants.

Sur 250, seules 80 applications ont réussi à détecter plus de 30% des applications malveillantes installées, sans fausses alertes. Parmi elles, on compte quelques grands noms comme Avast, BitDefender, Avira ou encore McAfee.

138 autres ont eu un taux de détection inférieur à 30%, ce qui est déjà très faible, et un haut taux de faux-positif. Enfin, 32 autres applications ont par la suite été retirées du Play Store, prouvant leur inefficacité.

Google Play Protect suffit

En prime d’être simplement inutiles, ces dernières applications peuvent être buggées et au final faire courir un risque à votre smartphone. Il est également noté que beaucoup d’applications n’analysent pas le code lors d’un scan, mais se contente de comparer votre liste d’application avec une base de données déjà connue d’applications malveillantes. Certaines ne sont même que des animations vides de sens afin d’afficher de la publicité sur l’application et permettre d’engendrer des revenus à leurs créateurs.

Comme dit en préambule, rappelons que Play Protect — qui est intégré à tous les smartphones — suffira amplement à la grande majorité des utilisateurs pour garantir leur sécurité au quotidien. Seules les personnes activant l’installation par APK sont majoritairement « à risque », et nous recommanderons à celles-ci de faire confiance… au bon antivirus, à l’avenir.