Spotify ne veut pas que vous transfériez vos fichiers musicaux vers d’autres services

Et surtout pas vers Apple Music !

 

Le service de streaming musical a demandé à SongShift, qui permet le transfert de bibliothèques musicales d'une plateforme vers une autre, de cesser de partager la musique de Spotify vers Deezer ou Apple Music. Mais aucun problème pour le faire dans le sens inverse...

Spotify veut vous garder rien que pour lui ! Le site de streaming musical numéro un au monde n’a visiblement pas envie de laisser filer des utilisateurs vers la concurrence, même temporairement. Le service a contacté SongShift pour le menacer de révoquer l’accès à son API. Il faut dire que le métier premier de SongShift est de vous permettre de transférer votre musique d’un service à l’autre en conservant votre bibliothèque musicale. Et c’est là que le bât blesse…

Empêcher le transfert vers Deezer et Apple Music

Mais si Spotify s’en prend à SongShift, ce n’est que pour lui interdire de transférer les playlists de son service vers des concurrents comme Apple Music ou Deezer. C’est ce qu’ont indiqué les équipes de l’application (disponible uniquement sur iOS) dans un billet de blog repéré par le site Wccftech.

L’équipe de la plateforme de développement de Spotify nous a contacté pour nous faire savoir que nous devions supprimer le transfert de leur service vers un service de musique concurrent. Sinon, notre accès à l’API serait révoqué pour violation des termes du contrat.

Spotify n’a pas réagi sur le sujet et l’on ne sait pas si cette menace ne concerne que SongShift ou les autres applications de transfert du même genre.

Des données qui appartiennent aux utilisateurs

Les équipes de SongShift ont dit respecter la décision et vont très probablement l’appliquer. Cela a fait réagir rapidement les utilisateurs. Sur la plateforme Reddit, l’un d’eux a rapidement signalé l’ironie du comportement de Spotify qui ne respecte pas sa propre politique de confidentialité, notamment avec l’application du RGPD.

Les playlists musicales sont donc une forme de données dont la portabilité vers des services concurrents, sans entrave et à la demande des clients, doit être honorée, fait remarquer l’internaute.

Droit à la portabilité des données : le droit de demander une copie de vos données à caractère personnel au format électronique et le droit de transmettre lesdites données à caractère personnel afin qu’elles soient utilisées dans un service tiers.

SongShift a donc procédé à une mise à jour de son application qui ne permet plus de transfert de musique de Spotify vers d’autres services (mais l’inverse reste possible !). Il est toujours possible d’utiliser le service pour basculer votre bibliothèque entre Apple Music, Deezer, YouTube Music et bien d’autres. Une astuce idéale pour conserver les playlists créées d’un service à l’autre.

Spotify pour l’ouverture… mais chez les autres

Une situation finalement assez paradoxale : Spotify est parti en guerre contre Apple auquel il reproche des comportements anticoncurrentiels, de privilégier son offre Apple Music sur ses appareils, notamment en empêchant le streaming d’autres services sur son HomePod (mais plus très longtemps) ou en faisant la promotion à venir du concurrent dans l’offre Apple One.

Et pour consolider tous ces reproches, Spotify s’est même allié notamment à Epic Games, après les remous autour de Fortnite, pour créer « Coalition for App Fairness » (Coalition pour l’équité des applications) afin de riposter contre l’écosystème fermé de la marque à la pomme. Une attitude qui va un peu à l’encontre de la politique développée alors.

SongShift

SongShift

Les derniers articles