Lors d’une présentation à la Google I/O, Google a confirmé que les bureaux virtuels arriveraient dans une prochaine version de Chrome OS.

Les bureaux virtuels arriveront sur la version M76 de Chrome OS

Il est parfois compliqué de comprendre la raison pour laquelle Google fait coexister deux systèmes d’exploitation : Android et ChromeOS. Le phénomène est d’autant plus étonnant que l’on retrouve des tablettes Android, mais aussi des tablettes sous Chrome OS qui peuvent exécuter des applications Android.

Cette opacité ne semble pas gêner Google, qui y voit probablement une manière d’inonder le marché de ses technologies. Chrome OS se veut toutefois être plus complet qu’Android, puisqu’il offre à la fois un navigateur web complet (Chrome), le support des applications Linux et bien sûr Android.

Bien que le système existe depuis plusieurs années, son objectif a toujours été de faire dans la simplicité, quitte à ce que certaines fonctionnalités importantes soient manquantes. Mais devant la forte progression des ventes, Google essaie d’enrichir son système et gommer ses défauts.

C’est notamment le cas des bureaux virtuels que l’on retrouve aujourd’hui sur Linux, Mac et Windows. Cette fonctionnalité permet de créer des écrans virtuels sur lesquels on peut déposer ses applications.

Il y a quelques mois certains bouts de code laissaient présager qu’une telle fonctionnalité était en cours de développement. Aucune officialisation n’était toutefois évoquée du côté de chez Google. Voici d’ailleurs un rendu en vidéo des premiers tests réalisés.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Lors d’une session de la Google I/O 2019, Google a évoqué officiellement l’arrivée des bureaux virtuels sur Chrome OS. Il faudra toutefois se montrer patient, puisqu’elle n’arrivera qu’à partir de la version M76. Bien évidemment il sera possible de disposer n’importe quel type d’application sur les bureaux, qu’il s’agisse de Chrome ou d’une application Android/Linux.

Le mécanisme se veut similaire aux systèmes concurrents, en permettant notamment de déplacer une application d’un bureau à l’autre ou encore de créer des bureaux à la volée.

Pour rappel, Google publie des versions stables toutes les six semaines, dont le nom commence par un M et est incrémenté à chaque fois. Le 3 mai dernier, la version M74 a été annoncée. Il faudra donc attendre environ 3 mois avant que les bureaux virtuels ne soient disponibles pour tous.