iOS 14 : les apps des développeurs tiers ne sont pas prêtes

 

Avec le déploiement impromptu d'iOS 14 et d'iPadOS 14, Apple a surpris et énervé les développeurs qui ne s'attendaient pas à une sortie aussi rapide. De quoi jouer également sur la stabilité finale pour les utilisateurs.

À l’occasion de sa conférence du 15 septembre, Apple a annoncé de nouvelles montres connectées (les Apple Watch 6 et Watch SE) et de nouveaux iPad (iPad 8 et iPad Air 2020). C’était aussi l’occasion pour la marque d’annoncer le déploiement des versions stables d’iOS 14, iPadOS 14 et watchOS 7 dès aujourd’hui, mercredi 16 septembre.

Une sortie plutôt logique

L’année 2020 est particulière et les calendriers sont chamboulés, mais si l’on se calque sur les habitudes d’Apple, il paraissait évident que cette sortie se ferait cette semaine.

Toutes les rumeurs pointaient vers la présentation d’une nouvelle Apple Watch, embarquant donc en toute logique watchOS 7. Apple ayant l’habitude de commercialiser ses produits dans la foulée de ses annonces, on pouvait donc s’attendre à ce que watchOS7, nécessitant par ailleurs iOS 14 pour fonctionner, soit disponible dans les jours suivant l’événement.

Les développeurs énervés

Encore fallait-il se poser la question et il semblerait que bon nombre de développeurs, indépendants comme grands groupes, n’aient pas fait le lien. Habitués à être avertis au moins une semaine à l’avance, nombreux sont ceux qui n’ont pas finalisé leurs applications.

Il faut dire que la dernière version Golden Master de Xcode, l’outil de développement fourni par Apple, n’est disponible que depuis hier soir, alors qu’elle est nécessaire pour publier des applications compatibles avec iOS 14. Les années précédentes, au moins une semaine séparait la mise à disposition de ce logiciel et le lancement de la version grand public d’iOS.

Résultat, beaucoup d’applications ne sont pas prêtes pour le jour J et les développeurs n’ont que 24 heures pour débuguer leurs applications pour être présents au lancement, en croisant les doigts pour que le processus de révision du code par Apple ne soit pas trop long. Autant dire qu’ils sont plutôt énervés et que nombre d’entre eux ont fait entendre leur voix sur les réseaux sociaux.

Une répercussion sur les utilisateurs

Pour les utilisateurs d’iPhone et d’iPad, cette décision risque également d’avoir un impact. Les applications tierces pourraient, dans le meilleur des cas, prendre un certain temps avant d’adopter les nouveautés d’iOS 14.

Dans le pire des cas, on imagine que certains développeurs vont se précipiter pour lancer la nouvelle version de leur application sans prendre le temps nécessaire pour la vérifier de fond en comble, laissant ainsi passer entre les mailles du filet quelques bugs.

Il ne fait aucun doute que d’ici une semaine ou deux tout rentrera dans l’ordre, mais ce lancement de mise à jour majeure est finalement à l’image de 2020 : chaotique.

Apple a lancé sa keynote. Tim Cook et les siens ont dévoilé les produits de la rentrée de la marque à la pomme. L’Apple Watch Series 6 vient avec une déclinaison allégée, l’Apple Watch SE….
Lire la suite

Les derniers articles