Article sponsorisé par ZenMate

Selon une étude de Kaspersky Lab, aujourd’hui un Français sur cinq déclare disposer d’un VPN. Si vous faites partie des 80 % des Français restants et que vous hésitez encore, voici les critères à prendre en compte avant de craquer pour un abonnement VPN.

Premier critère : le prix

Le premier critère à considérer lorsque l’on décide de prendre un VPN est évidemment le prix. Il dépend toujours des services proposés par le fournisseur de VPN et varie généralement entre 2,5 et 3,5 euros par mois. Un fournisseur de VPN avec une centaine de serveurs sera toujours moins cher qu’un autre en proposant plusieurs milliers. Mais il restera bien meilleur qu’un fournisseur de VPN gratuit, qui se rémunère en revendant les données de ses utilisateurs. Enfin, la qualité de la connexion (stabilité, bande passante, accès à Netflix US) aura également un impact sur le prix final.

L’application Android de Zenmate est très simple à prendre en main.

À ce titre, ZenMate propose aujourd’hui l’une des offres les moins chères du marché pour une qualité égale, voire supérieure à la concurrence. Actuellement au prix de 1,75 euro par mois pendant un an (soit un total de 21 euros la première année), ZenMate propose tout ce que l’on peut attendre d’un fournisseur de VPN haut de gamme : application claire et ergonomique, serveurs spécialisés dans le streaming ou le téléchargement et jusqu’à 5 appareils (Android, iOS, macOS ou Windows) couverts par une seule licence.

Le VPN ZenMate à partir de 1,75 euro par mois

Pour bien choisir son VPN, la principale question à se poser est évidemment de savoir pour quel type d’usage vous avez besoin d’un VPN. Il y en a globalement deux : contourner les géoblocages et améliorer sa sécurité en ligne.

Deuxième critère : contourner les géoblocages

Le grand avantage des VPN, c’est que les serveurs sur lesquels il est possible de se connecter sont disponibles un peu partout dans le monde. ZenMate par exemple propose aujourd’hui plus d’un millier de serveurs répartis dans 35 pays à travers le monde. Il est possible en un clic de changer son adresse IP et donc sa localisation virtuelle. Autrement dit, de se faire passer pour un habitant des États-Unis, du Japon ou d’Allemagne.

Si pour vous un VPN doit donc permettre de contourner les géoblocages (de sites web, de services, de plateformes de SVOD), la localisation des serveurs est un critère important. Il faut également prendre en compte la stabilité de la connexion et, dans certains cas, leur capacité à accéder au catalogue américain des services de SVOD.

ZenMate, par exemple propose un peu moins de localisation de serveurs que des fournisseurs de VPN plus chers. Mais ses serveurs bénéficient d’un très bon débit, que ce soit sur des serveurs situés en Europe ou aux États-Unis. Autre bon point notable, ZenMate parvient très bien à lancer les vidéos du catalogue US de Netflix, ce qui n’est pas le cas de tous les VPN.

Un test de débit lancé avec le VPN ZenMate connecté à un serveur américain depuis une connexion fibre de 300 Mb/s environ.

Un test de débit lancé avec le VPN ZenMate connecté à un serveur allemand depuis une connexion fibre de 300 Mb/s environ.

Troisième critère : améliorer sa sécurité en ligne

Par définition, un VPN est un outil de cybersécurité. Un VPN prend la forme d’un client qui permet de se connecter à un serveur (souvent) situé à l’étranger. Les communications entre votre appareil (un smartphone, un ordinateur) et le serveur sont chiffrées. Tout ce que vous faites sur Internet passe alors par le serveur (que ce soit pour la visite de sites web ou pour du téléchargement) et aucun programme de surveillance ou hacker ne peut savoir ce que vous faites en ligne. Pratique pour protéger son anonymat et être certain de ne pas être espionné.

Si c’est cet usage qui vous intéresse le plus dans un VPN, alors il faut prendre en compte deux aspects. Le premier concerne le chiffrement des données. Ce chiffrement est aujourd’hui essentiellement assuré par le protocole OpenVPN, qui est open source, et qu’utilisent pratiquement tous par défaut les fournisseurs de VPN, dont ZenMate, qui le propose parmi d’autres protocoles sécurisés.

Le deuxième aspect concerne la politique de conservation des données des fournisseurs de VPN. Concrètement, en utilisant les serveurs des fournisseurs de VPN, ces derniers peuvent potentiellement savoir tout ce que vous faites sur Internet. Il faut donc s’assurer que les serveurs ne conservent aucun “logs” des activités des utilisateurs, comme le font souvent les fournisseurs de VPN gratuits. Là encore, il faut aller fouiller les sites web et les conditions d’utilisation des fournisseurs pour s’en assurer.

ZenMate de ce côté est assez clair, puisqu’on peut lire dans sa politique de confidentialité : « aucune activité réalisée par l’utilisateur dans le tunnel VPN de ZenMate n’est enregistrée, surveillée ou stockée ».

ZenMate : un VPN performant et moitié moins cher que la concurrence

ZenMate est une solution de VPN développée par une société allemande créée en 2011 et récemment rachetée par le géant de la cybersécurité Kape. Son rachat a été l’occasion de revoir entièrement le design de ses applications.

À cette occasion l’abonnement d’un an est seulement à 1,75 euro par mois, soit 21 euros par an. Un tarif parmi les moins chers du marché, comme le montre bien notre comparateur des meilleurs VPN du moment.

Le VPN ZenMate à partir de 1,75 euro par mois
Cet article a été réalisé en collaboration avec ZenMate. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.