Article sponsorisé par Honor

Exit le plastique et bonjour le verre et le métal ? Les fabricants de smartphones, d’entrée de gamme, mais pas seulement, font de plus en plus le choix de matériaux nobles offrant une meilleure finition et un aspect plus « premium ».

Le plastique a mauvaise presse

Le smartphone est un outil qui nous permet de communiquer, de nous informer, de jouer, de capturer… Mais c’est aussi un objet. Un objet que nous choisissons parmi d’autres objets, et si ce n’est pas le critère de tous les utilisateurs, le design, la qualité de finition, l’adéquation avec nos goûts, notre style, et tout simplement ce que l’on trouve beau, entrent en ligne de compte.

Les fabricants de smartphones l’ont compris et font de moins en moins l’impasse sur ces considérations esthétiques, qui disent également quelque chose sur leurs produits. Les matériaux utilisés ont, quoi qu’on en dise, une connotation. Et il va de soi que le plastique véhicule une mauvaise image : celle des économies, de la qualité discutable, du produit bas de gamme.

Samsung Galaxy S5

Ce n’est pas forcément vrai : les smartphones Nokia, à l’époque des Lumia, a privilégié le polycarbonate pour un rendu tout ce qu’il y a de plus haut de gamme. Néanmoins, c’est une image qui a la vie dure et qui explique entre autres pourquoi l’aluminium et le verre sont en train de se généraliser, même sur une partie de l’entrée de gamme.

Aller vers le premium

Il faut y voir une volonté de marche irrémédiable vers le premium. Tous les constructeurs montent en gamme et toutes les lignes de produits qui marchent finissent par avoir des envies d’une image de marque plus « qualitative ». Samsung est l’exemple le plus parlant de cette évolution, car même sur son haut de gamme, le constructeur coréen a longtemps privilégié le plastique, suscitant les critiques de certains.

Après être passé aux bordures en aluminium, puis au dos en verre sur ses fleurons, les gamme Galaxy S et Galaxy Note, Samsung a « premiumisé » son milieu de gamme, les Galaxy A, avec un design proche des S7, et sa gamme Galaxy J, adoptant l’aluminium. On pourrait dire la même chose des Moto G de Motorola et même des Moto E, qui ont tous deux gagné un dos en aluminium en 2017.

Honor : du plastique au verre incurvé

Le cas de Honor est également intéressant, le fabricant ayant fait passer ses produits phares du plastique à des matériaux premium assez rapidement. Le Honor 6 faisait figure de bon compromis entre un tarif assez bas et une finition de bonne qualité, bien que tout en plastique. Son successeur, le Honor 7, est passé à un dos en aluminium, puis Honor a fait le choix d’une bordure en métal et d’un dos en verre agrémenté d’un effet irisé sur le Honor 8, pour finalement adopter un dos incurvé avec le Honor 9. Les terminaux plus accessibles de la marque ont également passé le cap de l’aluminium, notamment avec les Honor 5X et 5C.

Une évolution esthétique qui plaît aux acheteurs, qui aiment avoir un beau téléphone, comme aux constructeurs qui souhaitent se débarrasser de leur image « cheap », donc. Mais derrière l’image, il y a de vrais avantages à passer sur des matériaux plus « nobles ».

Plus durable et plus écologique ?

D’abord, un smartphone en verre ou en aluminium, si on en prend soin, vieillit mieux. Le plastique brillant en particulier, souvent utilisé il y a quelques années, se raye facilement. Les bordures en imitation aluminium perdent leur peinture, prennent facilement des impacts. Même sur un smartphone acheté moins de 200 euros, on aime la possibilité de pouvoir le garder plusieurs années sans qu’il perde trop de son aspect d’origine au fil du temps.

Le verre et l’aluminium ont également des propriétés écologiques plus intéressantes : il s’agit de matériaux plus facilement recyclables. Là encore, c’est bénéfique au consommateur, comme au constructeur qui peut contribuer à réduire son impact sur l’environnement.

Le revers de la médaille

Bien entendu, l’usage de ces matériaux n’est pas sans défaut, et les détracteurs de cette évolution ont quelques arguments sérieux à lui opposer. Le passage progressif au verre et à l’aluminium va, globalement, de concert avec l’abandon progressif des dos et batteries amovibles.

Si le verre ou l’aluminium vieillissent mieux, ils prennent en revanche les marques de leurs mauvais traitements de manière plus radicale : bosses sur l’aluminium, verre cassé… Ces matériaux n’aiment pas les chutes et certains utilisateurs ne sont pas à l’aise avec cette impression permanente de porter un bijou dans sa poche.

C’est malgré tout l’évolution inéluctable du marché. De plus en plus d’utilisateurs ont accès à un smartphone, ils voient les modèles les plus chers et les mieux finis et veulent un produit qui s’en approche le plus possible. De nombreux acteurs du marché l’ont bien compris en tentant de créer plus d’accessibilité avec des produits au design simple, mais efficace.

C’est notamment le cas du Honor 6C Pro, qui tente de démocratiser davantage l’arrivée du métal dans les smartphones dédiés aux petits budgets.

Découvrez le Honor 6C Pro

Le Honor 6C Pro, l’un des derniers smartphones de Honor, propose à un prix très abordable une solution mobile complète avec un écran HD de 5,2 pouces, une batterie de 3000 mAh garantissant une bonne autonomie et un dos en métal équipé d’un capteur d’empreintes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter la prise en main de FrAndroid.

Où acheter le Honor 6C Pro au meilleur prix ?

Cet article a été réalisé en collaboration avec Honor. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.