Selon IHS Markit, les commandes en écran OLED représentent désormais 60 % du marché des smartphones. Plus encore, Samsung peut se targuer de posséder 93,3 % du marché.

écran flexible

Vous souvenez-vous du temps où l’OLED était encore rare sur le marché et réservé à certains appareils haut de gamme ? La technologie d’écran a pourtant toujours été destinée à supplanter le LCD, moins pratique sur nos smartphones.

Nous y sommes désormais. Le cabinet d’étude IHS Markit s’est penché sur le marché des écrans de smartphones et nous offre aujourd’hui des résultats fascinants.

Les OLED dominent, Samsung en monopole

Notons tout d’abord que les écrans OLED représentent désormais 61,1 % du marché des écrans mobiles, soit 6,6 milliards de dollars sur un marché s’élevant à 10,7 milliards de dollars entre juillet et septembre 2018. Surtout, c’est une avancée considérable alors qu’au premier trimestre 2017, ils ne représentaient que 35 % du marché.

Une situation qui arrange énormément Samsung, premier producteur mondial. À lui seul, il représente 93,3 % de la production d’écrans OLED pour smartphones sur le dernier trimestre, voire 94,2 % si l’on se concentre sur les écrans OLED flexibles.

Un monopole qui est fait pour durer, pour le moment du moins. LG, le second géant des écrans, a mis du temps avant de pouvoir fournir une production à l’égale de la demande du marché mobile et n’est pas encore tout à fait près, tandis que Japan Display traîne aussi la patte. A contrario, Samsung arrive à garder ses contrats les plus juteux et continue d’évoluer dans une dynamique positive.

À lire sur FrAndroid : Ecrans IPS, AMOLED, IGZO, LTPS : tout savoir sur les technologies d’affichage