Des chercheurs inventent une batterie ultra flexible pouvant transformer nos objets connectés

The Reflex... flex flex flex flex flex

 

Une équipe d'ingénieurs de Stanford a réussi à créer une batterie presque intégralement flexible. Celle-ci pourrait être utilisée pour révolutionner les objets connectés, notamment les bracelet et montres.

Sorti de l’Apple Watch, on ne peut pas nécessairement dire que les montres connectées ont rencontré un franc succès. Ceci étant dit, les bracelets sportifs sont devenus toujours plus populaires et accessibles au fil du temps.

Il reste cependant beaucoup de limitations. Pourquoi ? Car les appareils que l’on porte comme des bijoux ont nécessairement des limites physiques ne permettant pas d’user d’une forte alimentation pour des expériences vraiment originales.

Une batterie totalement flexible a été créée

Le principal problème des montres connectées (et autres appareils au poignet d’ailleurs) reste ainsi leur autonomie. Cependant, une équipe d’ingénieur de Stanford — observée par Android Authority — a réussi à créer un type de batterie lithium-ion qui pourrait aider en ce sens, en attendant une prochaine révolution.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Comme vous pouvez le voir, cette batterie arrive à alimenter une petite LED… tout en étant étirée, tordue, et d’ordre général maltraitée du même temps.

Pour arriver à ce résultat, l’équipe a revu les batteries que nous connaissons actuellement, et dont une fine couche de gel polymère sépare le négatif du positif. Les ingénieurs ont réussi à rendre cette couche à la fois plus solide et plus malléable, permettant de créer ce nouveau type de batterie.

Le défi est désormais d’augmenter la capacité de cette batterie et la rendre plus résistante encore pour emmagasiner plus d’énergie. Actuellement, elle stocke moitié moins d’énergie qu’un batterie classique.

Il n’empêche pour autant que le résultat de cette recherche est plus qu’intéressant pour les objets connectés. Avec une telle batterie, nous serions à même d’agrandir considérablement l’autonomie de nos appareils en l’intégrant notamment dans des bracelets, ou déporter justement cette batterie pour un appareil toujours plus fin au bout.

Cette batterie flexible n’est cependant pas prête pour commercialisation, et est surtout le premier pas vers un produit commercialisable à l’avenir. Reste que cette découverte prouve qu’il y a encore des possibilités pour nos batteries lithium-ion, qu’explore également Samsung.

Des chercheurs australiens affirme avoir mis au point une technologie de batterie au lithium-soufre capable d’alimenter un smartphone pendant cinq jours ou une voiture sur un trajet de 1000 km sans recharge. L’accumulateur serait presque…
Lire la suite

Les derniers articles

  • Essai du BMW iX3 : la passe de trois
    7 /10

    BMW

    Essai du BMW iX3 : la passe de trois

    29 novembre 202029/11/2020 • 18:00