Accident de la route à Paris : Tesla précise qu’une défaillance technique de l’accélérateur n’est pas possible

 

Ce n'est ni le premier ni le dernier accident impliquant une voiture Tesla qui fait polémique. La marque américaine a fait de la sécurité de ses voitures un axe de développement majeur. Dans le cas de l'accident de la route à Paris, Tesla se défend de toute défaillance technique.

Tesla Model 3 – Noir
Tesla Model 3 // Source : ech Nick / Unsplash

Le samedi 11 décembre à Paris, un très grave accident de la route a fait un mort ainsi que vingt blessés, dont trois sont encore dans un état grave. Le parquet de Paris a ouvert une enquête, il faudra attendre pour avoir les premières conclusions. En attendant, la compagnie de taxis G7 a stoppé l’utilisation des voitures Tesla. De son côté, Tesla a fait les analyses des données récupérées à distance.

Tesla livre ses analyses

Tesla n’a pas eu besoin d’accéder physiquement à la voiture pour livrer ses premières analyses. Tout se fait à distance, le constructeur automobile peut récupérer diverses informations comme la puissance délivrée, la gestion de la charge ou encore les réglages des aides à la conduite.

Selon Le Monde, qui a contacté Tesla France, le véhicule n’a subi « aucune défaillance technique ». L’accident serait donc lié à une erreur humaine. Pour rappel, la Tesla Model 3 circulait au-delà des 100 km/h en pleine ville dans le 13e arrondissement de Paris.

Comme nous le précisions hier, ce n’est pas la première fois que Tesla fait face à des critiques concernant la sécurité de ses véhicules. En janvier 2020, Tesla avait même communiqué sur le fait que ses voitures n’étaient pas sujettes à des accélérations non intentionnelles. Sur chaque cas étudié, Tesla expliquait que l’accélération était uniquement du fait du conducteur.

D’ailleurs, Tesla avait précisé que la pédale d’accélérateur dispose de deux capteurs. En cas de problème, lorsque l’on appuie simultanément sur les deux pédales par exemple, le couple moteur est coupé immédiatement. La marque américaine se défend donc de toute défaillance technique sur ses véhicules.

Il faudra néanmoins attendre les résultats de l’enquête en cours qui devrait nous donner des éléments factuels sur les raisons de la perte de contrôle de la voiture qui circulait à très vive allure.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles