Affaire Pegasus : Apple va prévenir les victimes du logiciel espion

 

Apple a envoyé des mails et des notifications aux personnes dont l'iPhone a été la cible du logiciel espion Pegasus.

L'encoche de l'iPhone 13 Pro Max (à droite) a perdu 20 %

L’encoche de l’iPhone 13 Pro Max (à droite) a perdu 20 % // Source : FRANDROID

Apple passe décidément à l’offensive contre NSO Group, la start-up qui a développé le logiciel espion Pegasus. Après avoir annoncé poursuivre la société en justice pour « l’empêcher d’utiliser tout logiciel service ou appareil Apple », voici qu’on apprend via Reuters qu’Apple a commencé à prévenir certaines victimes du piratage de leur iPhone.

Qui a été prévenu ?

En effet, six activistes thaïlandais qui se sont montrés critiques à l’égard du gouvernement ont, semble-t-il, reçu des messages d’alerte de la part d’Apple. Ces messages les préviennent que la marque à la pomme pense que leurs iPhone ont été ciblés par des « attaquants parrainés par l’État », explique Reuters qui a pu consulter les messages.

Deux activistes ghanéens, un opposant politique en Ouganda et une dizaine de journalistes au Salvador rapportent avoir reçu des messages similaires.

Sur son compte twitter, Forbidden Stories, le consortium de 17 médias qui a dévoilé l’existence du logiciel espion et la nature de ses cibles, a publié un tweet invitant les personnes prévenues par Apple à témoigner.

Are you a journalist who was notified by #Apple about a state sponsored hacking attempt? We at Forbidden Stories want to hear from you!

👉 Send us a secure message: https://t.co/BhALdxRpGv#pegasus #infosec #PegasusProject

— Forbidden Stories (@FbdnStories) November 24, 2021

On peut tout de même s’interroger sur le timing de ces notifications par Apple et le temps de réaction de la marque à la pomme. En effet, l’affaire Pegasus a éclaté au plus fort de l’été, en juillet 2021. Au vu des informations sensibles qui ont été volées, cette notification aurait sans doute pu intervenir plus tôt que la fin du mois de novembre 2021. Ici, on peut avoir le sentiment qu’Apple a attendu de lancer son offensive judiciaire pour agir auprès des victimes.

« Notification de menace »

Apple ne se contenterait pas d’un seul message pour chaque utilisateur. Un politiste thaïlandais aurait par exemple reçu deux mails d’Apple, l’un pour son iPhone et l’autre pour son compte iCloud.

En plus de cela, plusieurs activistes rapportent l’apparition d’une « notification de menace » plutôt angoissante tout en haut de la page de leur compte Apple.

Certains militants thaïlandais ont été prévenus par Apple qu’ils ont été la cible de Pegasus.

Certains militants thaïlandais ont été prévenus par Apple qu’ils ont été la cible de Pegasus. // Source : 9to5Google

Le contenu des mails reçus ne laisse pas de place au doute. « Si votre appareil est compromis par un attaquant parrainé par un État, celui-ci peut être en mesure d’accéder à distance à vos données sensibles, à vos communications, voire à la caméra et au microphone. »

Rappelons que la faille exploitée par Pegasus, appelée ForcedEntry a été corrigée avec iOS 14.8 et que NSO Group a été placé sur la liste noire du département du commerce américain. Par ailleurs, de récentes informations indiquent que la France aurait tenté d’acheter Pegasus avant de se rétracter.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles