Apple confronté à une crise : 40 % de baisse des ventes de MacBook

 

Le marché du PC fait désormais face à un ralentissement important de la demande. Même Apple accuse le coup.

Apple MacBook Pro 16 M2 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Comme on s’y attendait, le vent a tourné pour l’entreprise dirigée par Tim Cook, qui a connu une baisse plus importante que ses concurrents, selon les données du cabinet de conseil IDC. La baisse des ventes est de -40,5 %, tandis que Lenovo, Dell et Asus ont connu une baisse de près de 30 % et HP de 24,2 %.

Les Mac équipés de puces M2 ne fonctionnent pas. Cette situation est particulièrement surprenante pour une entreprise qui jusqu’à présent résistait mieux à la tempête que ses concurrents. L’apparition des Mac avec des puces M2 aurait dû être un succès, mais les ventes ne semblent pas y répondre. À vrai dire, des études récentes indiquent que l’entreprise a limité la production de ces puces, ce qui serait logique compte tenu de la situation du marché.

Apple a-t-il pris la bonne décision en augmentant les prix de ses Mac ? Cette question peut se poser en raison de la baisse marquée des ventes de ces produits.

Article original du 4 avril 2023 :

La fin des confinements à travers le monde a entraîné une chute vertigineuse des ventes de PC. Après plusieurs mois de croissance soutenue, liée à la généralisation du télétravail, de l’enseignement à distance pendant la pandémie, et des loisirs numériques à la maison (le jeu vidéo et la SVoD), le marché fait désormais face à un ralentissement important de la demande.

Pour aller plus loin
La fête est finie pour le PC

Les consommateurs et les entreprises ayant déjà renouvelé ou amélioré leur matériel informatique pendant la période de confinement, leur besoin en équipement s’est considérablement réduit. De plus, la crise économique actuelle pèse également sur ce marché, avec des ménages et des entreprises qui doivent réduire leurs dépenses et ajuster leurs priorités budgétaires. Cette combinaison de facteurs entraîne une chute libre des ventes de PC.

Une chute abyssale

Les estimations de Canalys révèlent que les ventes de PC en Europe de l’Ouest ont chuté de 38 %, par rapport à la même période l’année précédente, pour atteindre 10,7 millions d’unités au quatrième trimestre 2022. Les ordinateurs portables ont été les plus touchés avec 8,6 millions d’unités vendues, soit 40 % de moins que l’année précédente.

Marché du PC entre T4 2021 et T4 2022

MarquesT4 2021
parts de marché
T4 2022
parts de marché
Croissance annuelle
Lenovo25.4%26.9%-34.9%
HP25.6%23.8%-42.8%
Dell15.6%14.6%-42.4%
Apple10.5%13.2%-22.8%
Asus6.6%8.1%-24.9%
Autres16.2%13.4%-49.2%
Total100.0%100.0%-38.5%

Les ventes d’ordinateurs de bureau ont connu une baisse significative de 29 % pour atteindre 2,1 millions d’unités. Le marché des tablettes a aussi souffert, avec une baisse de 17 % des ventes à 6,6 millions d’unités en raison de la faible demande des consommateurs. Pour l’ensemble de l’année 2022, les ventes de PC et de tablettes ont chuté de 21 % et 18 %, respectivement. D’après Canalys, le marché devrait continuer de décliner pendant la majeure partie de 2023 avant de reprendre sa croissance au dernier trimestre de l’année.

Malgré les difficultés actuelles du marché du PC, un rebond est attendu en 2024 et 2025. Les analystes prévoient que les conditions économiques s’amélioreront progressivement et que la demande reprendra de l’élan, tant pour les consommateurs que pour les entreprises. Les reports d’achats effectués durant la période de ralentissement devraient alimenter une reprise significative du marché.

Source : Canalys

De plus, les entreprises engageront une transition plus généralisée vers Windows 11, générant un besoin de renouvellement du parc informatique. Le secteur devrait également bénéficier des avancées technologiques et de l’évolution des besoins des utilisateurs, qui continueront à stimuler la demande. On imagine que des produits tels que les PC portables dotés d’écrans pliables ou les consoles portables équipées de Windows 11 profiteront de tout ça.

Les produits Apple M2 aussi sont touchés

Selon des rapports provenant des partenaires de la chaîne d’approvisionnement, Apple aurait arrêté la production de sa gamme de SoC M2 de génération actuelle entre janvier et février 2023, après une baisse significative de la demande pour les ordinateurs Mac équipés de ces puces.

Les informations sont sérieuses, elles proviennent de partenaires d’Outsourced Semiconductor Package Test (OSAT), qui regroupe plusieurs entreprises de la chaîne d’approvisionnement participant à l’assemblage et aux tests du SoC Apple M2. Les partenaires OSAT affirment n’avoir reçu aucune puce M2 de TSMC durant ces deux mois et que les expéditions n’ont repris qu’à la moitié de la capacité précédente en mars.

Lors de la conférence sur les résultats du premier trimestre 2023, Apple avait annoncé la couleur avec une baisse importante des revenus des ventes de Mac, passant de 10,85 milliards de dollars à 7,74 milliards de dollars. « Le marché du PC fait face à une situation très difficile », avait déclaré Tim Cook, PDG d’Apple, « Je pense que nous avons un avantage avec notre puce Apple Silicon, mais cela sera très difficile à court terme. ».

La baisse de la demande jusqu’au lancement des nouveaux modèles de MacBook justifierait certainement un ralentissement de la production. Cependant, l’arrêt total pendant plusieurs mois suggère que la demande était bien en dessous des attentes d’Apple.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.