L’iPhone 15 a un gros problème, l’iPhone 16 devrait le régler

 

Les iPhone 16 pourraient avoir droit à une toute nouvelle puce, montrant qu'Apple a revu sa stratégie en la matière pour rationaliser ses gammes.

Source : Apple

Le problème de générations des nouveaux iPhone pourrait être réglé dès l’année prochaine. C’est en tout cas ce que semble indiquer la note d’un analyste, obtenue et partagée par MacRumors.

La fin du gap générationnel

Depuis 2022, Apple a initié une véritable scission entre ses iPhone et ses iPhone Pro. Outre les nouveautés esthétiques et fonctionnelles (fin de l’encoche sur l’iPhone 14 Pro, bouton Action sur le 15 Pro) ou sur le module photo, les iPhone Pro ont désormais droit à un tout nouveau SoC, tandis que les modèles les moins chers se contentent de réutiliser celui de l’année passée. Ainsi, l’iPhone 15 Pro a droit à une toute nouvelle puce A17 Pro, tandis que l’iPhone 15 reprend l’A16 Bionic de l’iPhone 14 Pro.

Mais pourquoi A17 Pro s’il n’y a pas d’A17 tout court ? La note de Jeff Pu (Haitong International Securities) donne un début d’explication.

Selon l’analyste, tous les iPhone 16 seraient équipés d’une nouvelle puce conçue par TSMC en utilisant son nouveau processus N3E. Il s’agit d’un processus de gravure de seconde génération en 3 nm, plus évolué que le N3B utilisé sur l’A17 Pro. Ainsi, les iPhone 16 et 16 Plus seraient équipés d’une puce A18, tandis que les iPhone 16 Pro et 16 Pro Max seraient équipés d’une puce A18 Pro. La différence entre les deux puces ne sont toutefois pas évoquées.

Redonner de l’attrait à l’iPhone non Pro

Bien que cela puisse sembler minime, puisqu’il y aura toujours une différence entre les deux gammes, ce changement est une excellente nouvelle. À l’heure actuelle, les iPhone non Pro n’ont que peu d’attrait par rapport à la version Pro de la génération précédente. Pourquoi prendre un iPhone 15 quand on peut avoir, pour presque le même prix, un iPhone 14 Pro meilleur sur tous les points ?

Non seulement ce changement de génération du SoC permettra possiblement à l’iPhone d’évoluer, notamment grâce à des cœurs supplémentaires dédiés à l’intelligence artificielle, mais aussi à maintenir un support plus long. Apple arrête ses suivis logiciels non pas par génération d’iPhone, mais par génération de puce, ce qui signifie que l’iPhone 15 Pro devrait recevoir une mise à jour d’iOS de plus que l’iPhone 15. En réalignant ses générations de puces sur les générations d’iPhone, Apple va ainsi permettre de combler cet écart frustrant, d’autant plus à une époque où les considérations écologiques invitent à garder son smartphone le plus longtemps possible.

L’existence de l’A17 Pro laisse imaginer que l’idée était déjà prévue pour 2023, mais que l’A17 n’a pas répondu aux attentes d’Apple, l’obligeant à réutiliser l’A16 sur l’iPhone 15.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !