Apple : coup de frein pour sa voiture autonome, 200 postes du Project Titan supprimés

 

Le projet de voiture autonome Apple, plus connu sous le nom de code Project Titan, a visiblement du plomb dans l’aile : la marque à la pomme a effectué une restructuration l’obligeant à supprimer 200 postes.

L’année 2019 d’Apple ne s’annonce pas si rose que ça : après les ventes décevantes des iPhone XS, XS Max et XR, de l’aveu même de Tim Cook, la multinationale américaine se voit obliger de revoir à la baisse les effectifs de son Project Titan. Pour mieux rebondir ? Probablement. Selon des sources proches du dossier citées par CBNC, la firme d’outre-Atlantique a supprimé pas moins de 200 postes affectés à ce pôle.

Surprise, Apple confirme la nouvelle

Une information confirmée dans la foulée par un porte-parole de la société. « Nous avons une équipe de travail incroyablement talentueuse dédiée aux systèmes autonomes et technologies associées chez Apple. Vu que le groupe se focalise sur plusieurs domaines clés en 2019, certaines personnes vont être transférées d’un projet à un autre au sein de la compagnie, pour lesquels ils travailleront sur du machine learning », peut-on lire dans les colonnes de CNBC.

Et de poursuivre : « Nous continuons de penser que les systèmes autonomes représentent une grande opportunité, et qu’Apple a des capacités uniques de la saisir ». Une réponse à replacer dans un contexte plus large : en premier lieu, le Project Titan ne serait plus question d’une voiture autonome, comme au départ suggéré, mais plutôt d’un système de conduite autonome basé sur l’intelligence artificielle.

Un nouveau chef d’orchestre aux commandes

De ce fait, la division dédiée au hardware pourrait logiquement être amputée de plusieurs dizaines de postes. En second lieu, l’arrivée de Doug Field, ex vice-président de Tesla, en août 2018, n’aurait rien d’une coïncidence face à cette restructuration XXL. Après six mois de bons et loyaux services, celui qui dirige actuellement le Project Titan a pu définir un nouveau plan de bataille articulé autour d’effectifs plus réduits davantage consacrés au software. Une chose est sûre : Apple n’a définitivement pas abandonné le créneau des voitures autonomes.

Project Titan : de l’Apple Car à un système de conduite autonome, retour sur un projet mouvementé

Les derniers articles