Apple vient de mettre à jour son iPod Touch : il accueille la puce Apple A10 avec des options de stockage plus importantes.

Le premier iPod Touch a vu le jour en 2007, il y a eu 6 générations jusqu’en 2015. Apple vient de dévoiler la septième génération de ce baladeur musical équipé d’iOS. Cette nouvelle variante a très peu évolué, on retrouve toujours cet écran IPS LCD de 4 pouces de diagonale en définition 1 136 x 640 pixels (résolution à 326 ppp). Il a également toujours ce bouton Home, avec d’importantes bordures d’écran, un dos en métal anodisé et un port casque aux côtés du port Lightning. En gros, il n’a pas changé visuellement.

Il bénéficie néanmoins désormais de l’Apple A10 Fusion, un SoC qui date de 2016 et que l’on retrouvait initialement sur l’iPhone 7 et le 7 Plus, mais aussi l’iPad (2018). On retrouve également une variante avec 256 Go de stockage, pour vos musiques, vendue à 469 euros. La version 32 Go est vendue à 249 euros, ce qui fait une grande différence de prix entre les deux options.

Enfin, l’appareil photo dorsal évolue avec un capteur 8 mégapixels associé à une optique ƒ/2,4. L’autonomie est identique, enfin il est compatible WiFi 802.11 a/b/g/n/ac et Bluetooth 4.1. Pas de Touch ID, ni de Face ID, une configuration technique de 2016 et un écran avec une toute petite diagonale : l’iPod Touch (2019) est un fossile vivant.

Notre conseil : si vous avez envie d’un iPod Touch, mieux vaut acheter un iPhone 7 ou un iPhone SE d’occasion.

Où acheter le Apple iPhone SE au meilleur prix ?