Bien que très discret sur ses projets de conduite autonome, Apple continue de se positionner sur ce créneau au fil des années. Le rachat de Drive.ai, récemment rendu public par Axios, reflète bien ses ambitions sur le long terme.

On le croyait mis au point mort, le voilà relancé. Le Project Titan, longtemps considéré comme une voiture autonome par les observateurs du milieu, continue de faire couler beaucoup d’encre. En janvier 2019 déjà, la marque à la pomme a été contrainte de supprimer 200 postes liés au pôle de cet excitant et mystérieux projet. Une décision forte qui laissait présager l’arrêt total de ses activités en la matière.

Une aubaine financière et technologique

Mais voilà qu’un article signé Axios vient de réactiver le dossier Project Titan : Apple a en effet acquis une start-up en proie à de nombreuses difficultés financières, Drive.ai, et dont le domaine d’activité se concentre principalement sur les voitures autonomes. Ce rachat comprend aussi bien les véhicules sans conducteur fabriqués par la jeune pousse que les technologies associées.

Si aucune information sur le prix de la transaction n’a été donnée, il se dit que la firme de Cupertino n’a pas dépensé des mille et des cents pour conclure cette opération. Autrefois valorisée à 200 millions de dollars, Drive.ai a depuis perdu de sa superbe. Conséquence : sa valeur financière a considérablement chuté au fil des années. D’ailleurs, l’entreprise cherchait à se faire racheter depuis février dernier.

Apple s’accroche à la conduite autonome

Toujours selon Axios, une dizaine d’employés de la compagnie, principalement issue des divisions ingénierie et conception de produits, a rejoint les rangs de la multinationale californienne. De son côté, Drive.ai aurait licencié pas moins de 90 employés basés à San Francisco, d’après les informations du San Francisco Chronicle.

Le fait est que cette acquisition prouve qu’Apple n’a pas jeté à la poubelle ses projets relatifs aux voitures autonomes. Ces derniers ne s’articuleraient d’ailleurs plus autour d’un véhicule sans conducteur, mais se concentreraient plutôt sur un système de conduite autonome à intégrer au sein d’un quatre roues. Pour sûr, les équipes de Tim Cook font face à de véritables défis au regard de la restructuration observée il y a six mois, suivie de ce rachat qui en dit long sur ses intentions.

Project Titan : de l’Apple Car à un système de conduite autonome, retour sur un projet mouvementé