Apple présente Dave, son nouveau robot désosseur d’iPhone

Il travaille pour le bien de la planète

 

Après Liam et Daisy, voici le petit dernier de la fratrie. Dave est un robot conçu par Apple pour s’occuper d’une mission bien précise : démonter le Taptic Engine de l’iPhone. Un nouvel atout dévoilé par la marque qui promet une neutralité carbone pour 2030.

Dave, le nouveau robot qui désassemble l'iPhone

Dave, le nouveau robot qui désassemble l’iPhone // Source : Apple

L’environnement reste une préoccupation au cœur de la stratégie d’Apple. Qu’on en pense du bien ou pas, qu’on y voie des effets de manche ou une véritable envie, il faut reconnaître que la firme californienne se donne les moyens de ses promesses. Ce mardi, elle a ainsi annoncé une neutralité carbone à l’horizon 2030. Si près, si loin pour une entreprise Tech dont le cœur de métier est basé sur la fabrication de produit, et la volonté de verdir une nécessité pas toujours facile à mettre en place.

Avec cette promesse, Apple s’engage à ce que chacun de ses appareils vendus ait un impact climatique net nul d’ici 2030. « D’ici 2030, toute l’activité d’Apple sera neutre en carbone, de la chaîne d’approvisionnement à l’énergie que vous utilisez dans chaque appareil que nous concevons. La planète que nous partageons ne peut attendre et nous voulons être la petite onde qui provoquera un changement beaucoup plus important », a écrit Tim Cook sur Twitter pour annoncer le programme et présenter son rapport d’évolution environnementale 2020 publié ce jour. L’entreprise a également rappelé qu’elle avait atteint la neutralité carbone de ses installations depuis avril 2020.

De l’aluminium de plus en plus recyclé pour concevoir ses produits

Mais Apple joue la carte du recyclage depuis plusieurs années. L’entreprise de Tim Cook a mis au point des chaînes de démontages pour récupérer les éléments de ses iPhone, iPad, Mac et autres Apples Watch et les recycler. Les derniers MacBook Air ou Mac mini ont été conçus avec de l’aluminium 100 % recyclé pour les châssis notamment. Un aluminium à faible teneur en carbone, issu d’un processus de fusion sans carbone, est actuellement utilisé dans la production des MacBook Pro 16 pouces,

La société est fière de se présenter comme neutre en carbone pour ses activités commerciales mondiales. Ses usines, bureaux, data centers et autres stores sont passés également au vert avec des systèmes de récupération des eaux de pluie, de recyclages des eaux usées ou l’utilisation de panneaux solaires pour limiter la consommation électrique. Les derniers Apple Store, notamment celui ouvert sur les Champs-Élysées, ont été conçus avec cette donnée à intégrer pour les architectes. L’énergie propre est le nouveau leitmotiv d’Apple qui imposent aussi à des centaines de fournisseurs de faire la transition ou à ses équipes d’effectuer des trajets travail-domicile comme professionnels qui soient au maximum neutres en carbone.

En parallèle de sa promesse d’être 100 % neutre en émissions de carbone en 2030, Apple a annoncé la création d’un fonds d’investissement dans la restauration et la protection des forêts et des écosystèmes naturels de la planète afin d’aider à l’élimination du carbone dans l’atmosphère. De nouvelles fermes solaires vont être mises en place en Scandinavie et en Asie.

Dave, le nouveau Wall-E d’Apple

Ce petit robot ne va pas vous pousser la chansonnette. Comme ses illustres aînés, Liam et Daisy, Dave est là pour aider à la récupération de matériaux sur les iPhone. Et il a une mission : améliorer la récupération des terres rares, de l’acier et du tungstène en désassemblant notamment le Taptic Engine, sorte de moteur de vibrations présent sur les smartphones depuis l’iPhone 6s. Il est composé des terres rares récupérées dans les différents produits qui sont ensuite recyclés.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Alors que Daisy avait remplacé Liam, Dave vient en complément de ce robot présent aux Pays-Bas — pour les produits européens — et aux États-Unis. Daisy doit désosser les iPhone pour en séparer les éléments, à la cadence de 200 appareils désassemblés par heure. En collaborant, ces deux robots vont ainsi permettre de récupérer bien plus de matériaux que précédemment.

Les derniers articles