Apple a peut-être trouvé un moyen d’évacuer l’eau de mer de votre futur iPhone

Et ça marche aussi pour la vapeur et les gaz...

 

Apple a créé un brevet pour un système permettant l'évacuation de l'eau de mer, des gaz ou simplement de la vapeur, des haut-parleurs de ses futurs iPhone. Le dispositif décrit ressemble en partie à celui déjà adopté pour l'Apple Watch.

Le brevet d’Apple ressemble beaucoup à celui utilisé sur l’Apple Watch

Le brevet d’Apple ressemble beaucoup à celui utilisé sur l’Apple Watch // Source : Capture d’écran YouTube – The Slow Mo Guys

Si les iPhone résistent depuis quelques années déjà aux éclaboussures, à la poussière et à l’immersion (jusqu’à 4 mètres de profondeur pendant 30 minutes maximum sur l’iPhone 11 Pro), Apple ne propose pas encore de système permettant d’expulser les liquides hors des haut-parleurs après que l’appareil a été plongé dans l’eau ou exposé à l’humidité. On apprend cette semaine que le groupe aimerait remédier au problème. Apple a en effet enregistré, auprès de l’USPTO, un brevet dévoilant des dispositifs capables d’évacuer ou simplement évaporer l’eau des haut-parleurs de l’iPhone.

Enregistré le premier trimestre 2019, ce brevet a été rendu public ce 8 septembre.

Apple cherche la solution idéale pour évacuer l’eau des haut-parleurs de l’iPhone

Les différents croquis repris par Patently Apple, ci-dessous, dévoilent deux principaux dispositifs à l’étude pour de futurs iPhone. Le premier utilise la différence de pression entre l’intérieur de l’iPhone et l’extérieur pour évacuer ce qu’Apple regroupe sous le terme « humidité » (eau douce, eau salée, liquides, gaz, vapeur…) hors des haut-parleurs. Ce système est probablement celui qui ressemble le plus au dispositif déjà proposé par l’Apple Watch. Il se conjuguera probablement à des vibrations émises par l’appareil pour améliorer l’évacuation de l’eau.

Le second dispositif testé par Apple est plus complexe. Il se base cette fois sur sur de la chaleur dégagée localement par des bobines magnétiques pour permettre à l’humidité de s’évaporer. L’ensemble est complété par des zones recouvertes d’un enduit hydrophile, tandis que d’autres sont au contraire badigeonnées d’un revêtement hydrophobe.

Ici, Apple a aussi pensé à une solution pour se débarrasser des cristaux laissés par de l’eau de mer évaporée. Un capteur est en effet installé sous le haut-parleur pour détecter la présence d’eau de mer. Ce dernier communique avec le SoC pour commander au diaphragme du haut-parleur de vibrer suffisamment jusqu’à rejeter les résidus hors de l’iPhone.

Notons enfin que dans les deux cas, Apple semble aussi avoir pour projet d’ajouter à ses iPhone des filtres permettant de limiter au maximum l’entrée de débris et résidus dans les orifices propres aux haut-parleurs.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Difficile par contre de savoir si la marque choisira effectivement l’un de ses deux systèmes pour ses prochains iPhone… ou si elle optera finalement pour un autre dispositif, mais il paraît tout à fait crédible que les prochains smartphones du groupe profitent d’un système d’évacuation de l’humidité. La vidéo ci-dessus dévoile, au ralenti, comment fonctionne le système adopté depuis des années déjà par l’Apple Watch.

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00