L’Apple Car serait sur le point de trouver son partenaire industriel pour conclure la saga

 

Apple serait sur le point de signer un contrat avec LG Magna e-Powertrain pour la fabrication de sa toute première voiture électrique.

L’Apple Car serait sur le point de trouver son partenaire industriel pour conclure la saga

Le feuilleton de l’Apple Car continue de plus belle en ce mois d’avril 2021. Après une fin d’année 2020 riche en rumeurs et émotions, où les annonces de potentiels nouveaux partenaires se sont enchaînées à la volée — de Hyundai à Nissan en passant par Peugeot –, le dossier est remis sur la table par la voie du Korea Times.

Une signature de contrat très proche

Selon une source proche du dossier citée par le média, Apple et LG Magna e-Powertrain serait très proche de signer un contrat. LG Magna e-Powertrain est une joint-venture créée par LG Electronics, que l’on ne présente plus, et Magna, une entreprise canadienne spécialisée dans l’équipement automobile et sous-traitant pour plusieurs acteurs de la filière.

L’Apple Car serait sur le point de trouver son partenaire industriel pour conclure la saga

« LG Magna e-Powertrain et Apple sont à deux doigts de signer un contrat duquel pourrait résulter la prise en charge de la production initiale de la voiture électrique d’Apple. Les détails du contrat sont encore en cours de discussion », a précisé la source au Korea Times, qui apporte d’autres éléments d’informations au sujet de cette alliance.

Un prototype pour 2024

D’après elle, le volume de production géré par LG Magna e-Powertrain ne devrait pas atteindre les sommets. Apple souhaiterait en effet utiliser « ses véhicules électriques de première génération comme une opportunité d’évaluer leur commercialisation », peut-on lire. Le premier prototype ne devrait d’ailleurs pas voir le jour avant 2024.

LG Magna e-Powertrain se chargera notamment de fabriquer les moteurs, les onduleurs et les chargeurs embarqués. D’un côté, LG possédera 51 % des parts, contre 49 % pour Magna International. Évaluée à 1 milliard de dollars, cette coentreprise devrait voir le jour d’ici juillet après l’aval des actionnaires de LG.

Lei Jun a officialisé l’entrée de Xiaomi dans le secteur des voitures électriques. Une filiale directement chapeautée par l’intéressée recevra 10 milliards de dollars d’investissement sur 10 ans.
Lire la suite

Les derniers articles