Test de l’Asus ZenBook 14X OLED (2023) : pour les touche-à-tout

X gonna give it you

En 2023 et aidé par la 13e génération d'Intel, Asus tente une nouvelle fois de plaire aux créatifs grâce au Zenbook 14X OLED. En a-t-il seulement les arguments pour ?

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
 

Asus est souvent vu comme le champion du rapport qualité/prix. Un prix qu’on lui décerne assez volontiers dans le segment des ultrabooks, mais qu’il ne récupère pas forcément dès que l’on parle du segment créatif. Avec sa gamme X, il tente depuis quelques temps de se faire une place du côté des artistes numériques de notre monde, et l’Asus ZenBook 14X OLED de 2023 est sa dernière tentative… Mais peut-elle vraiment sortir du lot ?

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Fiche technique

Modèle Asus Zenbook 14X OLED (UX3404)
Dimensions 225,6 mm x 16,9 mm
Définition 2880 x 1800 pixels
Technologie d'affichage OLED
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Core i9-13900H
Puce graphique (GPU) NVIDIA GeForce RTX 3050
Mémoire vive (RAM) 32 Go
Mémoire interne 512 Go, 1000 Go
Version du Bluetooth 5.0
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 11
Poids 1560 grammes
Profondeur 321,8 mm
Prix 1 131 €
Fiche produit

La machine est prêtée par Asus pour ce test.

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Design

Si vous avez déjà pris en main un Zenbook moderne, alors vous serez en terrain conquis avec ce Zenbook 14X OLED. C’est tout simplement le même châssis attribué aux ultrabooks de 2022, mais qui soigne un peu plus sa configuration. Le trait le plus marquant du constructeur taïwanais sur ces modèles est de miser sur des couleurs sombres quelques peu cassées, à l’image du noir légèrement gris de notre modèle de test, mais surtout des figures géométriques gravées sur le capot en aluminium de manière à légèrement réfléchir la lumière. On sent l’influence de ROG dans ces lignes, mais elles ne viennent pas pour autant rompre avec la sobriété de la catégorie.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

On retrouve également le mécanisme « ErgoLift » qui vient surélever légèrement la machine lorsque cette dernière est ouverte. Avec toujours les mêmes excellents points positifs : cela permet non seulement de libérer un peu plus le flux d’air, mais aussi de légèrement remonter le haut du clavier. Ce n’est pas pour rien si Asus a étendu cette découverte à la quasi-intégralité de ses modèles désormais : c’est excellent.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Finalement, le seul point « négatif » que l’on trouvera à tout ça est le poids de l’appareil. S’il a bien le style des Zenbook 14 classiques, sa configuration le force naturellement à être bien plus lourd à 1,56 kg. Sur le papier, il a le poids d’un ultrabook d’il y a quelques années de ça. Dans les faits, alors que le marché a fait une cure d’amincissement général, on le ressent tout de même un peu plus à bout de bras qu’on ne l’imaginerait de prime abord. Il n’empêche que son format 14 pouces couplé à son poids léger le rendent absolument parfait à transporter au quotidien.

Clavier et pavé tactile

C’est aussi sur cette catégorie que l’on retrouve le service habituel d’Asus, ce qui n’est pas forcément un point positif. Voyez-vous, le rapport qualité/prix d’Asus se ressent particulièrement sur son clavier. Il est loin d’être mauvais, mais il faut aussi avouer qu’il reste dans la moyenne du marché. On est devant des touches bien espacées, bien qu’avec une touche Entrée toujours divisée en deux à l’américaine, mais qui ont un feeling assez plastique. Un bon rebond, mais un peu de mollesse qui demande un petit temps d’adaptation. Le retour haptique est là, mais n’est pas parfait.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Le pavé tactile est d’une bonne diagonale, bien qu’il n’équivaut pas non plus les hectares parfois mis par Samsung sur son Book 3 Ultra notamment. La glisse est bonne, et le pavé numérique intégré est toujours apprécié pour ceux devant gérer de larges tableurs tout en ayant une souris externe connectée. Pour les autres, c’est un gadget utile, mais qui est rarement utilisé au quotidien. On apprécie toujours son intégration, ceci étant, ne serait-ce que pour le simple fait que ça ne mange pas de pain de l’avoir.

Connectique

À gauche de l’appareil, on trouvera un unique port USB A 3.2 Gen 2. À droite, nous avons le droit à un port HDMI 2.0b plein format, un port combo jack et deux ports Thunderbolt 4. C’est correct, mais pour un PC visant les créatifs, l’absence d’un lecteur de cartes SD est vraiment dommage.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Mais le plus dommage reste le placement de la majorité de la connectique à droite. Considérant que les utilisateurs visés, à savoir les créatifs, auront besoin de connecter des appareils pour travailler efficacement, et que la majorité d’entre eux seront droitiers, cela veut dire que tous les périphériques mangeront l’espace qu’une souris devrait prendre.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

C’est un défaut que l’on avait déjà souligné sur le Zenbook 14 classique. Mieux aurait valu que le design thermique soit inversé pour que l’air chaud soit expulsé à droite et que la connectique se retrouve à gauche. Ce n’est pas un grand défaut en soi, mais ce genre d’attention dans la logique de création d’un produit peut faire la différence entre deux rivaux.

Webcam et audio

Voilà un autre terrain où des sacrifices sont consentis par le constructeur. Sorti de sa compatibilité Windows Hello, toujours appréciée, le rendu de la webcam est tout au mieux passable.

Il en va de même pour l’expérience audio prodiguée ici. Les mêmes haut-parleurs qui manquent de pêche et de définition sur la gamme classique se retrouvent dans ce Zenbook 14X OLED. D’autant plus que ceux-ci sont aussi placés en bas de l’appareil, un placement qu’on aimerait voir disparaître à l’avenir.

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Écran

Asus a décidé depuis quelques temps de promouvoir l’intégration de l’Oled sur l’intégralité de ses produits. On retrouve donc naturellement pour son Zenbook 14X OLED une dalle 14,5 pouces Oled supportant une définition de 2880 x 1800 pixels, soit un ratio 16:10. Cette dernière est aussi compatible avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, qui par défaut ne s’active que lorsque l’appareil est connecté au secteur. Sans quoi, l’ordinateur reste à 60 Hz.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Plusieurs modes d’affichage sont disponibles dans les options du Zenbook 14X OLED. Nous nous sommes concentrés sur le mode natif, sur lequel l’appareil est configuré par défaut, et le mode DCI-P3 dont le constructeur promet une couverture complète. Ce dernier est particulièrement important pour les créatifs que le Zenbook 14X OLED vise.

Mesures en natif

Sous notre sonde et avec le logiciel DisplayCal, nous avons pu relever une luminosité maximale de 394 cd/m², en ligne avec les promesses du constructeur. Le mode natif nous offre 121,3% de l’espace DCI-P3 pour 171,3% de l’espace sRGB, avec un Delta E00 moyen mesuré à 2,93. C’est correct, dans la marge attendue pour être bon, mais pas aussi fin et précis que d’autres calibrations usine de certains autres constructeurs, notamment Samsung.

Mesures en DCI-P3

En mode DCI-P3, la couverture des gamuts est toujours aussi bonne. C’est sur le Delta E00 moyen que les améliorations se voient, avec une mesure à 1,86 bien meilleure et qui n’a qu’un maximal de 3,87. La température de couleurs moyenne à 6242K est aussi très bonne, bien qu’encore une fois, certains autres constructeurs sont bien plus précis. Mais voilà, tous ne proposent pas d’écran OLED à 120 Hz, et Asus remplie son contrat face aux exigences des créatifs. C’est du tout bon.

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Logiciel

En prime du sempiternel Windows 11, on retrouve la suite logicielle Asus. MyASUS est assez efficace pour retrouver les réglages plus fins des performances de l’appareil et de son comportement, ce qui est toujours apprécié. Ceci étant dit, les concurrents sont toujours plus nombreux, et la suite logicielle mériterait de retravailler quelque peu son interface pour que celle-ci soit moins brouillon. Tout est après tout stocké d’une seule et même page, ce qui peut rebuter les plus méfiants.

Sur sa gamme dédiée à la créativité, on retrouve également le ProArt Creator Hub. Celui-ci est appréciable pour avoir des informations précises sur le comportement du PC, mais fait parfois un peu trop office de doublon avec MyASUS. Les fonctionnalités sont toutes là, mais un petit coup de peinture permettrait de sublimer l’ensemble.

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Performances

Dans notre configuration de test, l’Asus Zenbook 14X OLED de 2023 est équipé d’un Intel Core i7-13700H de 13e génération. Ce dernier offre 14 cœurs — 6 performances et 8 efficients — pour un turbo allant jusqu’à 5 GHz. Il est couplé à 16 Go de RAM DDR5 et 1 To de stockage PCIe 4.0. Surtout, nous retrouvons un véritable GPU avec la GeForce RTX 3050 mobile à 4 Go de GDDR6 et un TGP maximal de 45W. C’est peu pour le jeu vidéo, mais assez pour soutenir les tâches créatives.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Benchmarks CPU

Sur PCMark 10, on retrouve un score moyen de 6920. Sur Cinebench R23, le CPU nous offre un score de 13 546 points en multi-core et 1843 points en single-core. On sait que l’i7 de 13e génération est capable de beaucoup plus, avec des scores aux alentours de 16/17 000 points en multi-core, mais il est naturel de voir un peu de sacrifice sur un format aussi contenu et un prix aussi maîtrisé.

Benchmarks GPU créatifs

Sous Blender, la GeForce RTX 3050 est capable de fournir 350 samples de Monster under the bed, 148 samples de Junkshop et 228 samples de Classroom par minute avec cette configuration. Des performances attendues pour cette petite RTX 3050, qui vient tout de même beaucoup aider les applications 3D lorsque le CPU seul diviserait par trois en moyenne les performances dans ce cadre d’utilisation.

On ne peut cependant pas en dire autant pour les applications vidéo. Ici, les efforts d’Intel sur ses dernières générations de GPU intégrés et des technologies Quick Sync sont visibles. Sur Blackmagic RAW, le benchmark de montage vidéo, on peut voir que l’Intel Core i7 de 13e génération s’en tire mieux que l’accélération CUDA offerte par la RTX 3050.

En considérant que la création vidéo est aujourd’hui la plus populaire parmi de nombreuses catégories, on regrette presque qu’une RTX 4050 n’ait pas été intégrée au produit. Mais du même temps, ce choix permet d’offrir un Zenbook 14X OLED capable de s’en sortir honorablement aussi bien sur le montage vidéo que la création 3D, dans un format maîtrisé et un prix contenu.

Refroidissement et bruit

Pour le bien de l’effort d’équilibre qu’offre Asus avec cet appareil, nous devons aussi parler de sa chauffe. Car oui, l’appareil dépasse facilement les 50° degrés lorsque poussé dans ses retranchements avec nos tests, et les profils créatifs ont justement tendance à avoir besoin de performances soutenues. Les ventilateurs sont également assez bruyants, bien qu’encore acceptables puisque le bruit qu’ils produisent n’est que le déplacement de l’air, sans grincement irritant.

Toutefois, face à ces mesures et en considérant les performances amoindries du CPU, il nous faut faire un constat important : rien ne servira de se tourner vers l’Intel Core i9 pour ce modèle. Si les sacrifices d’Asus sont acceptables dans la configuration actuelle, afin de trouver une bonne marge de manœuvre entre portabilité, polyvalence et puissance, ils ne le seront pas face à une configuration plus haute. L’équilibre est bon dans cette configuration, mais tient sur un fil.

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Autonomie

L’Asus Zenbook 14X OLED de 2023 s’équipe d’une batterie de 70Wh, et est propulsé par un chargeur de 100W utilisant l’USB-C Power Delivery. La norme universelle est parfaite, mais c’est aussi ici que l’on peut voir les sacrifices consentis par Asus sur les performances de son ordinateur portable : 100W ne devrait pas être suffisant pour une architecture 86-64 se voulant assez puissante pour cet usage. On sent, particulièrement cette année, comme l’arrivée du MacBook Pro M2 pose un problème aux constructeurs Windows voulant séduire les créatifs.

Asus ZenBook 14X OLED (2023) // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

C’est évidemment sur l’autonomie que le nerf de la guerre se fait. Le rapport performance/longévité des plateformes ARM est difficilement battable, même si l’Asus Zenbook 14X OLED s’en sort bien en proposant entre 9 et 10 heures d’usage bureautique avant de rendre l’âme. Hélas, on ne parle bien que d’usage bureautique ; la moindre tâche réclamant de la puissance aura un impact drastique sur l’autonomie. On voit déjà les sacrifices de performance auquel Asus a dû consentir pour trouver cette journée entière d’usage.

Asus Zenbook 14X OLED (UX3404) Prix et disponibilité

L’Asus Zenbook 14X OLED est disponible en France à partir de 1 799 euros. Comme stipulé dans le test, nous vous recommandons de vous focaliser sur la configuration i7 plutôt que i9, pour le simple fait que les performances du i9 devraient être similaires faute d’une gestion thermique limitée sur ce format.

Notre avis sur L' Asus ZenBook 14X OLED (2023)

Design
7
La direction artistique d'Asus est toujours aussi bonne, mais les sacrifices habituels de la marque sont aussi toujours là. Il manque peu pour parfaire la formule, et une connectique plus étendue.
Écran
9
Pour un ordinateur dédié aux créatifs, Asus devait absolument réussir son écran. C'est chose faite, bien que certains rivaux ont une calibration plus fine encore.
Vidéo
6
La meilleure qualité de la webcam FHD est d'être compatible Windows Hello.
Logiciel
7
Asus fournit toutes les options attendues, mais sa gestion commence à être un peu trop... bordélique.
Performances
7
Face aux Macbook Pro M2, difficile de lutter. Cependant, l'équilibre performance/chauffe/prix est trouvé ici par Asus, bien qu'il tienne sur un fil. On recommandera aisément aux touche-à-tout, mais pas aux professionnels.
Autonomie
8
Les sacrifices en performance d'Asus permettent au Zenbook 14X OLED de trouver une bonne autonomie d'une dizaine d'heures.
Note finale du test
8 /10
L'Asus Zenbook 14X OLED est obligé de faire quelques concessions. Des concessions sur sa puissance, de manière à ne pas faire brûler sa machine dans ce format contenu. Mais aussi des concessions sur sa construction, de manière à maîtriser au maximum son prix pour le rendre plus accessible.

Cependant, ces concessions sont bien accompagnées de points forts. Grâce à cela, le Zenbook 14X OLED est capable de travailler efficacement aussi bien sur de la vidéo que de la 3D. Il est aussi bon pour une journée d'autonomie. Et il vous accompagnera un peu partout avec aise.

Alors oui, les professionnels devraient toujours se tourner vers le MacBook Pro M2, en attendant que Windows puisse offrir une plateforme ARM aussi efficace que son concurrent. Mais pour les créatifs touche-à-tout, qui aiment pouvoir autant s'amuser dans Premiere que dans Blender, l'Asus Zenbook 14X OLED est une machine équilibrée qui saura répondre aux attentes.

Points positifs de l'Asus ZenBook 14X OLED (2023)

  • Ultra portable pour un PC de créatif

  • Écran parfait pour créer

  • Puissance parfaite pour les touche-à-tout...

Points négatifs de l'Asus ZenBook 14X OLED (2023)

  • ... mais qui fait trop de sacrifices pour les pros

  • Chauffe sur le fil avec l'i7

  • Clavier et audio, faiblesse habituelle des Asus