Dell : vous ne le voyez pas, mais ces deux PC sont verts

 

Avec ses nouveaux Latitude 5000 et Precision 15 3560, pensés pour le monde de l'entreprise, Dell utilise un bioplastique obtenu à partir d'un liquide visqueux résiduel de la fabrication de papier.

Les Dell Latitude 5000 utilisent un bioplastique surprenant pour leur capot

Les Dell Latitude 5000 utilisent un bioplastique surprenant pour leur capot // Source : Dell

Dell compte parmi ces géants de l’informatique qui renforcent peu à peu leur transition vers des processus de fabrication plus respectueux de l’environnement. Dans le cas du géant de Round Rock, cela passe notamment par l’utilisation de nouveaux matériaux pour l’emballage de ses produits (des plastiques issus du recyclage de déchets marins pour ses XPS, par exemple), mais aussi dans les produits en eux-mêmes.

À l’occasion du CES 2021, Dell annonce ainsi deux nouveaux PC portables utilisant des matériaux plus écologiques : les Latitude 5000 et Precision 15 3560. Leur particularité ? Un capot (seconde partie la plus lourde d’un PC portable, spécifie Dell) qui utilise une portion non négligeable de bioplastiques. Et pas n’importe lesquels.

Un « déchet » issu de la fabrication du papier réutilisé dans nos PC !

En l’occurrence, ce plastique est fabriqué à partir d’huile de tall, un liquide visqueux obtenu lors de la conversion de bois en pâte à papier. Ce dérivé issu de résidus forestiers compose à hauteur de 21 % le capot des ordinateurs de la nouvelle gamme Latitude 5000 et du nouveau Precision 15 3560, explique Dell.

L’utilisation de ce nouveau bioplastique contribue à son objectif de « créer d’ici à 2030 des produits contenant plus de 50 % de matériaux recyclés ou renouvelables ». Ce plastique un peu particulier permet aussi au groupe de réduire petit à petit son empreinte carbone, ainsi que sa consommation d’eau et d’énergie.

Pour Dell, l’ensemble des matériaux recyclés et renouvelables utilisés pour sa nouvelle gamme Latitude 5000 devrait permettre de réduire des émissions de CO2 équivalentes à 39 millions de kilomètres en voiture, mais aussi d’économiser suffisamment d’électricité pour alimenter plus de 5500 foyers pendant un an. Quant à l’économie d’eau induite par ces nouveaux matériaux dans leur globalité ? Elle correspondrait, selon Dell, à 226 piscines olympiques.

Les derniers articles